lundi 21 octobre 2019 19:09:27

Amélioration du service public : De nouveaux moyens de communication avec le citoyen

Les réformes de l’Administration algérienne se précisent de plus en plus, avec les dernières mesures prises par le gouvernement pour améliorer le service public.

PUBLIE LE : 21-05-2014 | 23:00

Les réformes de l’Administration  algérienne se précisent de plus en plus, avec les dernières mesures prises par  le gouvernement pour améliorer le service public. Le  processus du passage vers une autre phase, axée sur la réhabilitation des prestations fournies au citoyen et la prise en charge de ses préoccupations, enclenché, depuis quelques mois, commence à porter ses fruits. En effet,    le scepticisme et les réticences cèdent  place, doucement, mais sûrement, à l’optimisme, quand bien même du chemin reste encore à parcourir, pour   rompre avec les anciennes pratiques. Aujourd’hui, nos services  administratifs, notamment les services de l’état civil et des passeports, se dirigent de plus en plus vers la perfection recherchée qui vient, à vrai dire, redresser  des  services  qui ont, des années durant, fonctionné de manière, pour le moins, aléatoire et hypothétique. La volonté affichée par le gouvernement en vue de remédier aux dysfonctionnements qui portaient même préjudice à la noble mission du service public,  dans son essence, se confirme, de jour en jour, avec les grands pas réalisés en termes de revalorisation de ces derniers qui s’achemine vers une autre ère porteuse d’espoir pour le citoyen, blasé par les  longues files d’attente et les lenteurs administratives pour retirer un document officiel. Cela est palpable au niveau des daïras. Le service des passeports, en particulier, concrétise sur le terrain, ces  mesures  de redressement du service public. En effet, les circonscriptions administratives recourent au service SMS, pour contacter le demandeur du passeport pour récupérer son document. Une nouvelle méthode de travail, mais aussi de communication qui n’est pas pour déplaire au citoyen. Rencontrée au niveau de la  circonscription administrative de Draria, une jeune dame, venue récupérer son passeport qu’elle avait déposé il y a  moins de deux mois,  affirme qu’un progrès significatif est enregistré, dans ce domaine, comparé à un passé récent où des va-et-vient s’imposaient pour avoir le précieuse pièce. Dans le même cadre, un quinquagénaire, sur les lieux, estime lui aussi qu’il existe une volonté manifeste d’améliorer le service public, et ceci est perceptible aujourd’hui. L’Administration opère sa  mue, à la faveur des réformes qui se fixent pour finalité première de mieux répondre aux besoins exprimés par le citoyen.
Samia D.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions