mercredi 12 dcembre 2018 00:36:35

Salon national du cheval de Tiaret : 300 chevaux au concours "allure et modèle"

Réunion de l’Organisation mondiale du cheval barbe

PUBLIE LE : 22-05-2014 | 0:00

Quelque 300 chevaux barbe et barbe arabe, mâles et femelles, de différentes wilayas, ont prit part hier au concours  "Allure et modèle", organisé, à l’occasion du Salon national du cheval, ouvert mardi à Tiaret.          
Le concours qui vise à promouvoir la race barbe et barbe arabe concerne cinq classes de chevaux, en l’occurrence les mâles de moins de 2 ans, de 3 ans, de 4 ans et de 5 ans et demi.
Chez les femelles, le concours concerne les juments  de moins de 2 ans, 3 ans, les juments suitées et enfin les juments non suitées, a indiqué la présidente du jury, Mme Benmorsli Faiza.
En plus de la promotion de ces races de chevaux, le concours vise aussi à sélectionner les meilleurs spécimens  pour les injecter comme reproducteurs, a souligné la même source, ajoutant que le concours représente également une opportunité pour identifier tous les chevaux ne disposant pas de papiers afin  d’en assurer le suivi.
S’agissant des critères de sélection, la présidente du jury a déclaré que ces derniers rentrent dans le standard du cheval barbe devant allier l’harmonie et la beauté du cheval arabe avec la robustesse et rusticité du barbe.          
Des observateurs étrangers venus de France, d’Allemagne, de Suisse,  de Belgique, du Maroc et de Tunisie, qui développent cette race dans leurs pays respectifs, sont également présents dans ce concours à titre d’observateurs.

Réunion de l’Organisation mondiale du cheval barbe
L’évaluation des activités de l’Organisation mondiale du cheval barbe (OMCB) depuis l’année 2012, à ce jour figure parmi les points inscrits à l’ordre du jour de la réunion de travail, prévue aujurd’hui à Tiaret, a-t-on appris hier auprès de la vice-présidente de l’Organisation, Mme Andrea  Gimler. Cette rencontre va permettre d’évaluer le travail des différentes commissions de l’organisation à savoir, celle des juges, du stud-book, de l’utilisation et enfin du marketing. Elle sera également une occasion pour élaborer un plan  d’action à l’horizon 2016, a ajouté Mme Gimler.           
La réunion étudiera également les voies et moyens d’améliorer et de soutenir l’élevage du cheval barbe dans tous les pays membres de l’OMCB, en l’occurrence l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la France, la Suisse, la Belgique et l’Allemagne, a précisé la même source.           
De son côté, le secrétaire général de l’OMCB, l’Algérien Mounir Zerhouni, a indiqué que la rencontre va aussi permettre d’étudier l’éventualité d’élargir l’adhésion à l’organisation et de discuter des grandes résolutions retenues lors de la session de1989  coïncidant avec l’organisation de la 3e édition  du salon du cheval de Tiaret. L’Algérie veillera à l’application stricte de la réglementation relative au cheval barbe, a-t-il souligné afin de préserver cette race équine avec toutes ses spécificités qui constituent un patrimoine national.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions