L’Ambassadeur du Brésil en Algérie, Edwardo Barbosa Montilho, au Forum de l’organisation nationale des journalistes sportifs Algériens : « Tous les visas seront prêts avant le 25 mai »

«L’opération de délivrance de visas pour les Algériens se rendant au Brésil a pris un peu de retard. Cependant, je peux vous assurer que l’ensemble des dossiers seront traités avant le 25 mai. Les délais restent toutefois respectables dans la mesure où la coupe du monde débute le 13 juin prochain»
PUBLIE LE : 22-05-2014 | 0:00

«L’opération de délivrance de visas pour les Algériens se rendant au Brésil a pris un peu de retard. Cependant, je peux vous assurer que l’ensemble des dossiers seront traités avant le 25 mai. Les délais restent toutefois respectables dans la mesure où la coupe du monde débute le 13 juin prochain», a souligné Son Excellence, l’ambassadeur du Brésil en Algérie, Edwardo Barbosa Montilho, au forum de l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens, tenu hier matin au centre de presse du stade du 5-Juillet, avant d’enchaîner : «Il faut savoir qu’il y a quatre catégories de demandeurs de visa. D’une part, vous avez les journalistes accrédités par la FIFA à cet événement. Pour eux, le problème ne se pose pas du tout. Le visa est délivré en 24 heures. De leur côté, les journalistes non accrédités et qui partent en mission professionnelle, le traitement de leur dossier demande un peu plus de temps. Il y aussi les supporteurs pris en charge par le Touring club Algérie. Pour cette catégorie, nous travaillons en étroite collaboration ave le TCA pour faire le nécessaire dans les délais. La procédure se poursuit encore. Nous leur avons accordé la priorité. Il y a, par ailleurs, des supporteurs qui se déplaceront au Brésil sans passer par cet organisme étatique. Pour eux, la procédure prendra plus de temps, bien évidemment. Il faut savoir que le nombre des supporteurs algériens bénéficiant du package TCA s’élève à environ 2.100 personnes. Il faut ajouter a ceux-là, plus de 1.000 autres qui se déplaceront seuls au Brésil. La coupe du monde est un événement important et exceptionnel. Nous avons dû nous réorganiser en fonction de la forte demande et solliciter plus d’équipement. Nous avons ainsi pris des mesures exceptionnelles pour faciliter la procédure pour satisfaire les supporteurs algériens. 1.400 visas ont déjà été délivrés jusque-là.» Son Excellence l'ambassadeur est par la suite revenu sur l’importance de cet événement pour son pays. «Le football n’est pas juste le sport roi au Brésil. C’est carrément une religion. Mon pays est très fier d’accueillir la coupe du monde pour la seconde fois de l’histoire, et de célébrer comme il se doit cette fête du football avec le reste du monde. Le Mondial est le quatrième événement sportif de grande envergure et de dimension internationale que le Brésil organise, après la coupe du monde militaire de football, la coupe des Confédérations et les jeux Sportifs de l’Amérique latine. Sans oublier l’autre événement majeur, à savoir les jeux Olympiques, qu’on accueillera en 2016. Le Brésil qui est un pays très accueillant comme l’Algérie est en voie de développement. Les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays, ces dernières années, ont réalisé d’énormes progrès à tous les niveaux. L’objectif à travers l’organisation de ces événements est bien sûr de s’ouvrir sur le monde et de donner une image positive du Brésil.  Nous voulons atteindre une dimension mondiale. Par la même occasion, nous avons tout mis en œuvre pour que la coupe du monde soit une occasion pour redynamiser le secteur du tourisme qui est très important dans l’économie de notre pays», a ajouté M. Montilho, avant d’aborder la question de la sécurité et des risque d’émeutes. «Avant le début de la coupe des Confédérations, nous avons assisté au Brésil à des manifestations. Cela a été rapporté par les médias du monde entier. Il faut savoir que la coupe du monde est une occasion pour les différentes organisations d’opposition de se faire médiatiser. Cela a été le cas au Brésil où la population a manifesté son mécontentement par rapport à des problèmes socioéconomiques, à l’image de la santé, des transports public ou encore de la corruption. Ce sont des problèmes qui ne se règlent pas aussi rapidement et aussi facilement. Néanmoins, le gouvernement fait le nécessaire pour améliorer les choses. Depuis une année, la tension s’est atténuée. Nous réalisons régulièrement, au Brésil, des sondages d’opinions.  Je peux vous dire que la majorité de la population est favorable à l’organisation du Mondial. Pour ce qui est de la sécurité du transport ou encore de la santé, tout a été mis en œuvre pour bien accueillir les 700.000 étrangers qui viendront au brésil pendant cet événement, ainsi que les 3 millions de Brésiliens qui assisteront aux différents matchs dans les stades», dit-il. Pour ce qui est du budget consacré à l’organisation de ce rendez- vous planétaire,  l’ambassadeur a indiqué : «L’organisation de la coupe du monde coûtera environ 12 milliard de dollars. Un tiers seulement de cette enveloppe a été consacré aux infrastructures.  À ce sujet, je vous annonce que le stade de Sao Paolo, qui est le dernier a avoir subi les testes, a été approuvé par la FIFA le 19 mai dernier. C’est le stade qui abritera la cérémonie d’ouverture et le premier match de la coupe du monde. Tout est donc fin prêt pour accueillir la coupe du monde. Le reste du budget a été consacré à l’amélioration des transports, la santé, les télécommunications et la sécurité, notamment.»     Rédha Maouche


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com