jeudi 15 novembre 2018 12:18:05

Salon du cheval à Tiaret : Promouvoir l’élevage équin

Le Salon national du cheval se tiendra chaque année à Tiaret, a affirmé, hier, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

PUBLIE LE : 21-05-2014 | 0:00


Le Salon national du cheval se tiendra chaque année  à Tiaret, a affirmé, hier, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural. En marge de l’ouverture, à Tiaret, de cette grande manifestation culturelle et patrimoniale, M. Ferroukhi Fodil a ajouté qu’il contribuera à promouvoir  l’élevage équin dans cette région très célèbre par le cheval, notamment barbe. Lors d'une visite à la ferme pilote de Chaouchaoua, il a souligné que l’élevage équin est "une filière très importante tant sur le plan économique,  social et culturel d’où la nécessité de veiller à son développement et à l’amélioration  de la race barbe et barbe arabe très répandue en Algérie".
Le secrétaire général du ministère, qui a aussi visité en compagnie des autorités locales, le Centre national de l’insémination artificielle et de l’amélioration génétique (CNIAAG), a également annoncé que ce centre destiné  à la préservation des races d’élite de chevaux, bovins et ovins connus à Tiaret sous l’appellation "Rembi", sera doté dans les meilleurs délais de tous les équipements nécessaires pour qu’il soit opérationnel.
Réceptionné depuis plus de trois ans, ce centre réalisé dans le cadre du programme des hauts plateaux, peine à accomplir ses missions de préservation et d’amélioration à cause d’un manque flagrant d’équipement indispensable, a-t-on appris sur place.
Dans ce centre, la délégation officielle a assisté à la saillie naturelle entre un étalon et une jument avant de se rendre à la ferme pilote de Chaouchaoua d’élevage équin pour s’enquérir du fonctionnement de cette jumenterie dont l’effectif est de 255 entre étalons, juments et poulins. Sur place, la délégation officielle a visité diverses unités dans cette ferme notamment celle relative à la maréchalerie avant d’assister au concours "allure et modèle" du cheval barbe et barbe arabe.
 Le Salon national du cheval, ouvert, hier à Tiaret, a été marqué par un défilé grandiose de cavalerie traditionnelle venue de plus de 20 wilayas  du pays et de troupes folkloriques qui ont sillonné les artères de la capitale du Sersou. Au camp équestre "Teffah", les troupes de cavaliers se sont donnés la  réplique dans une ambiance des grands jours.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions