samedi 21 octobre 2017 22:21:36

Ghoul l’à annoncé : Un nouvel aéroport international pour Alger et une ligne maritime urbaine

« Réduction de 50% sur les billets du transport maritime durant le mois de ramadhan, sur les billets d’avion pour la période estivale et facilitations en faveur de notre communauté établie à l’étranger», a annoncé M. Ghoul.

PUBLIE LE : 21-05-2014 | 0:00
D.R

Plusieurs mesures ont été prises, hier à Alger, par le ministre des Transport Amar Ghoul afin d’améliorer l’accueil des voyageurs et faciliter le transport. Parmi ses mesures,  M. Ghoul a annoncé le lancement des travaux du nouvel aéroport  international d'Alger  dont les travaux doivent débuter cette année. « Les travaux de réalisation de la nouvelle aérogare internationale d'Alger doivent commencer cette année et s'achever vers 2018 », a déclaré M. Ghoul.
Au cours d'une visite d'inspection  à la plate forme aéroportuaire de Dar El Beida, le ministre a expliqué que « la nouvelle construction  avec celle déjà existante, permettront en 2018, un trafic annuel de 16 millions de voyageurs.»
La nouvelle aérogare internationale d'Alger traitera dix millions de voyageurs par an. Il n'a pas donné cependant plus de détails sur la date du début des travaux ni celle du lancement de l'appel d'offres pour sa réalisation. « Afin de répondre aux normes internationales, on a demandé la modernisation des équipements et des moyens de navigation aérienne. Egalement, on a donné des orientations afin de mettre en place un plan de formation de compétence, de formation dans le domaine technique, administrative et de gestion et la formation dans le domaine de la sécurité», a indiqué M. Ghoul.  Ligne maritime Tamentfoust-la Pêcherie opérationnelle en juin prochain.  L’autre mesure qui a été prise par le ministre du transport, le lancement d’une ligne maritime reliant les localités de Tamentfoust- à la pêcherie, soit sur une longueur linéaire de 35 km, et qui sera opérationnelle dès ce mois de juin. « On a donné des instructions afin de commencer dès aujourd’hui les procédures concernant l’acquisition de bateaux de transport urbain, aussi de se renseigner sur les conditions de navigation de cette ligne», a souligné M. Ghoul, avant d’ajouter : « Cette première initiative sera une opération pilote à travers laquelle on procédera à l’organisation et l’encadrement de la navigation maritime et on passera par la suite à l’amélioration de service. D’ici le mois de juin prochain, on aura la première ligne maritime au niveau de la wilaya d’Alger. » D’autre part, le ministre a annoncé le lancement cette année de nouvelles lignes qui  vont renforcer le transport maritime. Il s’agit de la ligne, Skikda-Italie et Alicante-Oran.
« Il y aura aussi des réductions de 50% sur les billets du transport maritimes durant le mois de ramadhan, des réductions sur les billets d’avion pour la période estivales et des facilitations en faveur de notre communauté établie à l’étranger », a annoncé M. Ghoul. Le ministre a dans ce sens tenu à féliciter la décision prise par les services de police concernant l’annulation de la fiche de renseignement.
Il y a lieu de noter que Tahar Allache, PDG de l'aéroport international d'Alger, a indiqué  à la fin 2013, que les études de ce nouveau projet d'aérogare sont achevées. L'ouverture des plis pour le choix de l'entreprise de réalisation devait se faire au mois de mars dernier. Mise en service en 2006, l'actuelle aérogare de l'aéroport de la capitale  ne peut traiter plus de 6 millions de passagers par an.
« En raison de l'envergure du projet de la nouvelle aérogare, seules  des entreprises étrangères ont été présélectionnées, les entreprises algériennes seront cependant largement associées à la construction de cette importante infrastructure », a encore précisé le PDG de l'aéroport d'Alger. La conception du nouvel aéroport international d'Alger a été confiée  en novembre 2012 à un groupement de bureau d’études algéro-anglo-espagnol (Bet Bread, Llewlyne et Pointec) pour un montant de 4 millions d’euros et un  délai d’exécution de 11 mois. Le coût estimatif de la nouvelle aérogare d’Alger, qui sera érigée sur  une assiette de 65 ha entre l’actuelle aérogare internationale  et le nouveau salon d’honneur de l’aéroport, est de 330 millions d’euros. La nouvelle aérogare sera renforcée par six couloirs couverts pour  le raccordement direct des salles d’attente aux avions, en plus de pistes de 3.660 m de long et 45 de large.         
Wassila Benhamed

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions