jeudi 19 octobre 2017 02:40:46

Réforme du systeme éducatif : L'apprentissage de la langue arabe levier essentiel

"Le ministère de l'Education nationale a pour ambition d'améliorer la mise en œuvre de la réforme du système éducatif en mettant l'accent sur un des leviers, celui de la réforme pédagogique et plus particulièrement sur l'enseignement-apprentissage de la langue arabe qui devra œuvrer à structurer la pensée".

PUBLIE LE : 21-05-2014 | 0:00
D.R

"Le ministère de l'Education nationale a pour ambition d'améliorer la  mise en œuvre de la réforme du système éducatif en mettant l'accent sur un des leviers, celui de la réforme pédagogique et plus particulièrement sur l'enseignement-apprentissage de la langue arabe qui devra œuvrer à structurer la pensée".  
 De par cette démarche, le secteur de l'Education "envisage de mener, de concert, une entreprise avec tous les spécialistes, sans exclusive", a précisé le ministère dans un communiqué.          
La ministre de l'Education, Mme Nouria Benghebrit, s'est dit, à ce propos, convaincue que "sans une culture de débats, aucun progrès ne serait permis, particulièrement dans un secteur stratégique comme celui de l'Education nationale". Mme Benghebrit a saisi, par ailleurs l'occasion pour préciser que la conférence sur "l'Enseignement de la langue arabe à l'époque coloniale", qui devrait être animée par M. Ali Benmohamed, ex-ministre de l'Education nationale, pour la célébration de la journée de l'Etudiant, "a été reportée et non interdite comme il a été fait état dans une certaine presse nationale", selon la même source. La ministre a affirmé que le report de la conférence "a été décidé d'un  commun accord à l'échelon local et qu'il n'est nullement de son fait", car elle croit, a-t-elle soutenu, aux libertés académiques et à la liberté de pensée. Mme Benghebrit a également souligné le respect qu'elle doit à toutes les personnes "qui n'ont cessé d'œuvrer pour élever la réflexion sur des sujets  d'importance a fortiori une personne qui a géré le secteur de l'Education nationale".          La ministre a tenu enfin à inviter M. Ali Benmohamed, à l'instar de tout autre personne "animée d'une réelle ambition de développer toutes les  facultés intellectuelles de nos enfants et d'améliorer le rendement du système éducatif, à travailler ensemble, car nous partageons, a-t-elle dit, la même préoccupation, celle de mettre l'éducation dans notre pays au diapason de ce  qui ce fait de mieux dans d'autres pays".

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions