mardi 16 juillet 2019 00:03:08

2e colloque national sur les savants algériens a Dar El Imam : Mohamed Charef et Nacer El Mermouri, deux grandes références religieuses

Le deuxième colloque national sur les savants algériens, organisé par le Centre culturel islamique d’Alger, s’est ouvert hier à l’institut de formation Dar El Imam de Mohammadia (Alger), en présence de hauts cadres du ministère des Affaires religieuses et du Wakf, de personnalités culturelles, de parlementaires et de chercheurs universitaires.

PUBLIE LE : 19-05-2014 | 0:00
Ph : Billal

Le deuxième colloque national sur les savants algériens, organisé par le Centre culturel islamique d’Alger, s’est ouvert hier à l’institut de formation Dar El Imam de Mohammadia (Alger), en présence de hauts cadres du ministère des Affaires religieuses et du Wakf, de personnalités culturelles, de parlementaires et de chercheurs universitaires.  

Consacré aux savants religieux cheikh Mohamed Charef (Alger) et cheikh Nacer El Mermouri  de Ghardaïa, ce colloque de deux jours vise à perpétuer les œuvres de ces éminents ulémas de notre pays et à promouvoir leur contribution à l’unité nationale, culturelle et religieuse, a souligné à cette occasion Dr Omar Bafouloulou, DG du CCI d’Alger, à l’ouverture des travaux. Une dizaine de communications, axées sur la biographie, les constantes nationales chez les deux savants et les dimensions spirituelle et scientifique de leurs œuvres seront présentées à cette occasion, suivies de débats, a ajouté la même source. Lui succédant, Dr Bouzid Boumediène, directeur de la culture islamique au ministère, a prononcé une importante allocution sur le thème, dans laquelle il a tenu d’emblée à rappeler la nécessité de faire connaître aux nouvelles générations les nombreuses personnalités nationales qui ont contribué à l’écriture de l’histoire culturelle et cultuelle de l’Algérie. Dans ce contexte, il a mis en relief le rôle joué par le ministère des Affaires religieuses en matière de promotion de la culture islamique à travers l’organisation de colloques scientifiques et de concours culturels sur d’éminentes personnalités nationales telles que cheikh Mohamed Essenouci, cheikh Mohamed Larbi Tebbani et plus près de nous, cheikh Mustapha Remassi, ou sur des œuvres littéraires comme « l’Iliade » du moudjahid et poète Moufdi Zakaria, sans oublier de mentionner au passage la mise sur pied de caravanes culturelles à travers le pays pour sensibiliser sur des thèmes liés à notre identité. Le mot est dit : le directeur de la culture islamique au ministère a saisi cette opportunité pour  souligner devant l’importante assistance du jour, la nécessité pour tout un chacun de défendre l’identité nationale algérienne, dans tous les domaines, en citant quelques exemples de la spécificité algérienne culturelle et religieuse. Il a ensuite estimé qu’il est temps de revoir la signification de certains concepts chez nous, comme celui de la sécurité par exemple. Dr Boumediène a ensuite évoqué brièvement le rôle éminemment important joué par les savants Mohamed Charef (1908-2011) et Nacer El Mermouri (1927-2011), dans le domaine culturel et religieux, en soulignant au passage que ces deux personnalités nationales constituent des modèles à suivre, des références dans leur domaine.  En marge de cette manifestation, le directeur de la culture islamique au ministère a cité quelques traits particuliers caractérisant ces deux personnalités culturelles, objet du colloque, avant d’affirmer que, depuis des siècles, l’Algérie jouit d’une grande unité religieuse, même s’il existe quelques divergences entre les rites malékite et ibadite. A l’instar des autres régions du pays, a-t-il ajouté, la wilaya de Ghardaïa souffre de divers problèmes à caractère socio-économique. Mais ce qui se passe là-bas, c’est que des parties essaient de tirer profit des différences religieuses pour attiser les feux de la « Fitna » entre algériens. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, il est utile, voire indispensable d’axer les efforts de sensibilisation sur la science et la culture, sur l’unité culturelle et religieuse des Algériens.
Mourad A.   

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions