samedi 17 novembre 2018 02:26:39

La ministre de la Culture inaugure l’exposition « Les mariages en Serbie » : Similitude avec les traditions nuptiales algériennes

La ministre de la Culture, Nadia Labidi, a donné le coup d’envoi, hier, au palais de la culture Moufdi-Zakaria, de l’exposition « Les mariages en Serbie à la fin du XIXe et du début du XXe siècle ». Une tribune dans laquelle les tenues traditionnelles serbes sont exposées avec tout ce qui fait le rituel de leurs fêtes nuptiales.

PUBLIE LE : 19-05-2014 | 0:00
D.R

La ministre de la Culture a estimé à l’issue de la visite de l’exposition que ce genre d’initiative permet de « rapprocher les peuples et de découvrir d’autres cultures », elle a mis l’accent par ailleurs sur la ressemblance des traditions nuptiales entre l’Algérie et la Serbie qui a longtemps été sous la domination de l’empire ottoman : « Nous travaillons à inscrire ces initiatives dans la continuité de nos travaux et à les pérenniser dans nos activités », a-t-elle déclaré.
De son côté, Aicha Amamra, directrice du musée national des Arts et des Traditions populaires a rappelé que cette initiative se tient en coordination avec le musée anthropologique de Belgrade.
« Cette exposition fait partie des échanges entre l’Algérie et la République de Serbie, le ministère de la Culture a choisi l’année passée notre musée pour exposer en Serbie durant un mois, durant lequel nous avons mis en avant les traditions algéroises du mariage et nous nous sommes mis d’accord pour une visite de réciprocité ».
Des photographies prises lors des mariages célébrés en Serbie ornent les murs de la galerie dans lesquelles on remarque un patrimoine riche et diversifié et des traditions ancestrales datant des siècles passés, dont la plupart sont toujours célébrées en Serbie, selon les membres de la délégation serbe. « C’est la première fois qu’on expose à Alger, on a signé l’année passée un protocole de coordination avec le musée algérien et voici le résultat aujourd’hui avec une grande affluence, c’est juste un commencement et nous espérons d’autres coopérations avec l’Algérie avec laquelle l’on a plusieurs traditions en commun, à l’instar du Karakou », a souligné Tijana Colak-Antic, conservatrice du musée d’ethnographie à Belgrade. Il est à noter que cette exposition se poursuit jusqu’au 18 juin.
Kader Bentounès 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions