lundi 24 septembre 2018 19:27:10

Transport : La Fédération nationale des auto-écoles revendique un nouveau décret pour l'organisation de la profession

La Fédération nationale des auto-écoles a appelé hier, à l'amendement du décret exécutif fixant les conditions d'organisation et de contrôle des établissements d'enseignement de la conduite automobile aux structures nouvellement créées, avant son entrée en vigueur prévue en mars 2015.

PUBLIE LE : 18-05-2014 | 0:00
D.R

 La Fédération nationale des auto-écoles a appelé  hier, à l'amendement du décret exécutif fixant les conditions d'organisation  et de contrôle des établissements d'enseignement de la conduite automobile aux  structures nouvellement créées, avant son entrée en vigueur prévue en mars 2015.          
Le président de la Fédération, Ahmed Zineddine Aoudia, a indiqué à la presse, en marge des travaux du conseil national de son organisme, que la Fédération avait accueilli avec "satisfaction" la décision du ministère relative à l'application des dispositions du décret, dès son entrée en vigueur, aux structures nouvellement créées, notamment l'obligation pour les gérants d'auto-écoles d'être titulaires d'un diplôme universitaire.           
La Fédération nationale des auto-écoles avait toutefois exprimé sa crainte que l'entrée en vigueur de ce décret exécutif n'entraîne la fermeture des auto-écoles en activité et dont les gérants ne possèdent pas de diplôme supérieur.           
M. Aoudia a recommandé à ce propos "la mise en place d'un nouveau décret exécutif qui remplace le texte actuel et qui stipule clairement que les quelques 7.600 auto-écoles en activité ne seront pas concernées par ses  dispositions".           
En vertu du décret exécutif n°12-110 du 6 mars 2012 fixant les conditions  d'organisation et de contrôle des établissements d'enseignement de la conduite  automobile, les auto-écoles ont jusqu'au 14 mars 2015, pour se conformer à cette  nouvelle réglementation qui fait obligation au gérant d'une auto-école de posséder  un diplôme supérieur dans le domaine juridique, commercial, comptable ou technique  qui permet d'assurer l'activité de gérant ou de confier la gestion aux universitaires.        
Le ministère du Transport a décidé d'appliquer cette disposition aux auto-écoles créées seulement après l'entrée en vigueur du décret affirmant qu'aucune auto-école ne sera fermée à cause de cette mesure. Aussi, le délai de l'entrée en vigueur de ce décret a été prolongé au  14 mars 2015 afin de permettre aux auto-écoles de s'adapter aux nouvelles  mesures.          
A ce propos, le sous directeur de la circulation et de la prévention  routière au ministère du Transport, Hamani Abdelghani, a indiqué à l'APS que le ministère avait prolongé la date d'entrée en vigueur du décret pour procéder  à sa révision et son amendement, notamment concernant l'obligation pour les gérant  d'auto-écoles accréditées de posséder un diplôme universitaire.          
Par ailleurs, la Fédération nationale des auto-écoles a appelé à son  implication dans toutes les décisions concernant ces écoles soulignant que les "véritables" problèmes auxquels font face les auto-écoles, concernaient, notamment le manque de circuits et d'examinateurs.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions