mardi 20 aot 2019 17:23:13

Annaba, Saison estivale 2014 : Améliorer les conditions d’accueil des estivants

Au total, vingt et une plages autorisées à la baignade le long du littoral de la wilaya d’Annaba vont accueillir les estivants en quête de repos et de fraîcheur durant les prochaines vacances d’été.

PUBLIE LE : 17-05-2014 | 23:00
D.R

Au total, vingt et une plages autorisées à la baignade le long du littoral de la wilaya d’Annaba vont accueillir les estivants en quête de repos et de fraîcheur durant les prochaines vacances d’été. Une enveloppe financière de 20 millions de dinars a été dégagée dans le but d’y injecter des équipements et commodités nécessaires, avec la mise en place de postes de surveillance et de sécurité pour rendre agréable, le séjour des vacanciers.  C’est ce que nous avons appris de la session ordinaire de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) tenue mercredi et jeudi derniers. Le coup d’envoi de la prochaine saison estivale, dont le démarrage officiel n’a pas été encore fixé, sera donné à partir de la magnifique plage de Chapuis, actuelle Rizi Amor, avec la participation d’associations sportives et culturelles, ainsi que des troupes artistiques issues d’autres wilayas. Les plages autorisées à la baignade seront exploitées dans la cadre de la concession, dans la perspective d’éviter l’anarchie des années précédentes. Leur exploitation sera attribuée de préférence aux jeunes bénéficiaires du dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes, a ordonné le wali de Annaba, Mohamed Mounib Sendid, qui s’est montré «insatisfait et déçu» par le rapport du directeur de wilaya du tourisme consacré aux préparatifs de la prochaine saison estivale. Pour ce faire, il a exhorté les responsables et élus concernés à déployer d’autres efforts pour améliorer les conditions d’accueil des estivants. Ces efforts doivent cibler la lutte contre les moustiques, la propreté de l’environnement et celle des plages.
La nouveauté en ce qui concerne la prochaine saison estivale a trait à la création en cours d’un camp de colonies de vacances pour familles dans la commune de Chetaïbi qui se distingue par ses sites naturels paradisiaques et laquelle a été choisie dans ce cadre  comme collectivité locale parmi 13 communes côtières du pays. En depit de l’existence de 42 hôtels, classés entre 1 et quatre étoiles, la wilaya d’Annaba accuse un déficit énorme en lits qui pourrait être comblé par la formule dite «location chez l’habitant», si elle venait a être appliquée, ou bien par la relance de l’investissement dans les zones d’extension touristique (ZET),  lesquelles sont demeurées presque vierges.
B. Guetmi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions