dimanche 23 septembre 2018 20:09:08

Nigeria : Le président Goodluck Jonathan exclut un échange de prisonniers de Boko Haram contre les lycéennes enlevées

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a exclu de libérer des prisonniers du groupe armé Boko Haram en échange des lycéennes enlevées par le groupe, a déclaré mercredi à Abuja, un ministre britannique.

PUBLIE LE : 17-05-2014 | 0:00
D.R

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a exclu de libérer des prisonniers du groupe armé Boko Haram en échange des lycéennes enlevées par le groupe, a déclaré mercredi à Abuja, un ministre britannique. Le ministre britannique en charge des questions africaines, Mark Simmonds, en visite au Nigeria dans le cadre de l'aide internationale mobilisée pour retrouver les 223 lycéennes, a indiqué avoir évoqué, lors de cette visite, la question avec M. Jonathan qui a exclu la négociation avec Boko Haram. Pour sa part, le Haut-Représentant du Secrétaire général de l'ONU auprès du Nigeria, Saïd Djinnit, a réaffirmé, jeudi à Abuja, le soutien sans faille des Nations Unies aux autorités nigérianes dans leurs efforts pour libérer les jeunes filles enlevées en avril dernier par le groupe terroriste Boko Haram.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions