samedi 21 septembre 2019 14:07:20

Croissant-rouge algérien : Une nouvelle grille de salaires pour les employés du CRA

Mme Saida Benhabyles, présidente du croissant-rouge algérien : « La solidarité n’est pas de la charité »

PUBLIE LE : 14-05-2014 | 23:00
Ph. Wafa

« Les dépôts de stock du Croissant-Rouge algérien connaissent des pratiques inacceptables et surtout qui ne répondent pas au normes instaurées par un pays comme l’Algérie », a déclaré la présidente du CRA qui a réuni, hier, au centre culturel « Historial » d’Alger, les présidents des comités de wilayas pour une rencontre d’information et d’évaluation.                                                   
 Ne mâchant pas ses mots, Saïda Benhabylès accuse sans détours certaines personnes de nuire à l’image d’une instance aussi prestigieuse que celle du CRA, et annonce une nouvelle organisation de ses sites comme décidé par le conseil d’administration réuni le 14 avril dernier. « Je veux des espaces bien organisés et bien structurés, avec un rayonnage parfait. Il faut que nous soyons informés de tout ce qui entre et sort de ces dépôts », a-t-elle exigé en révélant qu’elle a eu vent d’informations en provenance de l’intérieur du pays sur certains pratiques frauduleuses. « J’ai appris que des camions chargent de la marchandise en pleine nuit et prennent des directions qu’on ignore, ce sont des voisins mitoyens de ces dépôts qui nous ont alertés. Ne pensez pas que nous ignorons ce qui se passe », a-t-elle mis en garde. « C’est désolant qu’on arrive à cette situation et dire que ce sont des dons offertes par des citoyens ou des entreprises et opérateurs économiques algériens », a regretté la présidente du CRA, désignée, rappelons-le, depuis deux mois seulement à sa tête.  Ambitionnant de mettre de l’ordre dans le CRA, Saida Benhabylès a informé l’assistance d’une série de mesures prises par le conseil d’administration et cité pêle-mêle la tenue prochainement d’un audit externe, la réduction drastique du nombre des comptes bancaires, de 19 à deux seulement dont un en devises ou encore de faire des inventaires de tous les biens du CRA. « Je veux un inventaire des stocks, de l’immobilier et du mobilier et même des véhicules. Sur ce dernier point, nous rencontrons d’énormes problèmes puisque la majorité de ces véhicules ne sont pas opérationnels. Raison pour laquelle, nous allons faire appel à un expert pour voir ce qu’on peut récupérer et ce qu’on va mettre à la casse », a-t-elle confié avec vigueur.                                                                                
Le chantier est donc grand. Il n’a d’égal que la grandeur du CRA qui doit retrouver son rayonnement d’antan et son rôle d’association citoyenne. Surtout ses vraies missions humanitaires « car il y va de sa crédibilité », comme l’a souligné sa présidente qui compte donner du sang neuf à cette organisation humanitaire qui regroupe en son sein quelque 25.000 volontaires.
Elle s’engage à renforcer les moyens matériels et financiers, notamment pour le sud du pays et annonce une nouvelle grille de salaires pour les employés du CRA. « Il n’est pas question de défendre la dignité des autres en laissant de côté nos propres travailleurs », a-t-elle estimé, excluant en revanche toute rémunération pour les bénévoles. A ce propos, elle souhaite établir un fichier national des bénévoles et relancer les cartes d’adhésion au CRA tandis que pour les activités prévues au mois sacré de Ramadhan, Saïda Benhabylès a appelé les comités de wilayas à établir les listes des bénéficiaires des aides pour éviter à ce que des intrus s’invitent dans ces opérations de solidarité. « J’aime travailler dans la transparence. Toute personne qui ne possède pas les conditions pour recevoir des aides ne doit pas être concernée », a-t-elle affirmé.
SAM

--------------------------------------

Mme Saida Benhabyles, presidente du croissant-rouge algerien :
« La solidarité n’est pas de la charité »

Eprise de bon sens et mue par la noblesse du sentiment de solidarité humaine, la présidente du Croissant-Rouge algérien, Mme Saïda Benhabylès, veut faire bousculer les choses pour aller vers une assistance et une aide qui respectent la dignité humaine. Pour le mois sacré du ramadhan, Benhabylès veut le préparer avec une nouvelle restructuration et des orientations qui vont dans le sens de l’efficacité et du développement de l’action humanitaire a l’égard des familles et des personnes nécessiteuses.

Vous allez introduire de nouvelles disposition en matière de solidarité du Croissant-Rouge pour ce mois de ramadhan, qu’en est-il exactement ?
 Je me bats contre l’attribution du couffin de ramadhan, car je le considère comme une atteinte a la dignité de la personne, et par respect à toutes ces familles nécessiteuses et afin de leur éviter de venir « quémander » un couffin j’ai décidé de leur attribuer une somme d’argent pour qu’elles puissent la dépenser selon leurs priorités, car la solidarité n’est pas la charité. De plus, en femme de terrain proche des femmes rurales, j’ai constaté que le couffin de ramadhan ne rendait pas service à ces familles puisque souvent le contenu ne respectait pas les traditions culinaires de chaque région de l’Algérie. Par ailleurs, j’ai constaté que ce couffin est devenu malheureusement un fond de commerce pour certains. Le Croissant-Rouge compte également pour ce mois de ramadhan, réduire l’argent consacré à l’opération « meidate ramadhan » du Croissant-Rouge pour l’injecter dans les sommes attribuées aux famille nécessiteuses, car je trouve indécent que des personnes qui peuvent se payer le ftour viennent se disputer les repas avec ceux qui sont réellement dans le besoins tels que les SDF et les sans famille »

Quelle sera la valeur des sommes que le Croissant-Rouge compte attribuer aux familles nécessiteuses et de quelle manière allez-vous identifier ces familles ?
Ces familles bénéficieront d’une enveloppe financière qui ne saura descendre sous le seuil des dix mille dinars pour pouvoir soulager un tant soit peu leur besoins lors de ce mois sacré. Pour ce qui est des personnes à qui va profiter cette somme, je dois vous dire que le Croissant-Rouge dispose de ses propres listes depuis le temps qu’il fait un travail de solidarité sur le terrain, mais nous lançons toutefois un appel aux collectivités locales de revoir ces listes, pour nous accompagner dans nos actions afin d’éviter une double attribution et faire un travail plus efficace et plus coordonné.
Pour notre part, nous comptons, avec la collaboration de nos comités de wilayas, faire un état des lieux de tous les moyens dont dispose le Croissant-Rouge au niveau national, le nombre de locaux, le nombre des familles qui ont l’habitude de bénéficier des aides du Croissant-Rouge au niveau local, du nombre de bienfaiteurs et donateurs  et de la valeur des dons attribués…

Ne craignez-vous pas une levée de bouclier contre ces nouvelles dispositions et ces changements qui viennent bousculer un peu les habitudes du Croissant-Rouge concernant la nature des aides et de l’assistance classiques qu’il attribue depuis des années ?
 Il y aura sans aucun doute des critiques, d’ailleurs il y aura critiques qu’il y ait changement ou  pas, mais il faut bien commencer même si je reconnais qu’il ne sera effectivement pas facile de bousculer certaines habitudes ce qui m’importe c’est le respect de la dignité de la personne et ne pas rajouter à ces personnes déjà fragilisées par la pauvreté, ce sentiment ô combien humiliant de faire de la charité.
Je reconnais la volonté politique et les moyens colossaux dégagés par l’Etat en matière de solidarité sociale, malheureusement sur le terrain cette solidarité n’est pas marquée, car la manière avec laquelle elle est actionnée peut ne pas toujours être efficace. Je lance, à cet effet un appel aux pouvoirs publics pour accompagner le Croissant-Rouge dans ces projets et veiller dans les actions de solidarité sur le respect de la dignité humaine. Il faut assécher toutes les sources qui mènent vers la corruption et mettre en place une stratégie à même d’accompagner les personnes nécessiteuses dans le respect de leur dignité.    
Propos recueillis par
Farida Larbi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions