mercredi 18 septembre 2019 06:07:17

L’Entreprise des réalisations industrielles de Seriana (Batna) baptisée du nom du chahid Amar Nasraoui

Le nom du chahid Amar Nasraoui a été donné, hier, à l’Entreprise des réalisations industrielles de Seriana (Batna) au cours d’une cérémonie de baptisation présidée par le général major Noureddine Hambli, commandant adjoint de la 5e région militaire (RM), en présence des autorités locales et de compagnons d’arme du chahid.

PUBLIE LE : 13-05-2014 | 23:00

Le nom du chahid Amar Nasraoui a été donné, hier,  à l’Entreprise des réalisations industrielles de Seriana (Batna) au cours d’une  cérémonie de baptisation présidée par le général major Noureddine Hambli, commandant  adjoint de la 5e région militaire (RM), en présence des autorités locales  et de compagnons d’arme du chahid.          
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le général major Hambli a rappelé que l’initiative de baptiser des unités militaires de noms de chouhada  vise à "mettre en valeur notre patrimoine historique et ancrer de nobles valeurs  dans les rangs des jeunes générations". Le directeur de l’Entreprise des réalisations industrielles de Seriana,  le colonel Mohamed Rahmania, a estimé, de son côté, que c’est "un honneur"  pour cette entreprise de porter le nom de ce héros qui a donné sa vie à l’Algérie.           
Des proches du chahid ont été honorés au cours de cette cérémonie marquée, également, par un rappel du parcours de Amar Nasraoui, né en 1936 à Mekada dans  la commune de Babar (Khenchela), qui rejoignit, en 1955, les maquis de la Révolution  où ses talents de tireur d’élite lui permirent d’accéder rapidement au grade  d’officier et de commandant de la zone 6 de la wilaya I historique.          
Il participa notamment à la bataille de Zazia, dirigée par le chahid  Abbas Laghrour, ainsi qu’à celles d’Oued Djedida, de Gabel El-Djahfa, d’El-Haloufa  et de Djebel Aouras. Le 5 septembre 1959, il tomba au champ d’honneur au cours  d’un violent accrochage avec l’armée d’occupation francaise, aux côtés de quatre  autres compagnons, dans la bataille de Gabel Echataya.          
La veille, lundi passé, le général major Benali Ben Ali, commandant de la 5e région militaire, avait présidé, à Oum El Bouaghi, une cérémonie analogue  au cours de la laquelle la base militaire aérienne a été baptisée du nom du  chahid Malki El-Harkati.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions