mardi 24 octobre 2017 10:20:32

Visite de travail et d’inspection d’Amar Ghoul : Plusieurs infrastructures en voie de réalisation

Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a donné des instructions aux responsables des projets de transport pour «accélérer la cadence» aux fins de lancement des 500 feux tricolores qui sont en réalisation, pour être réceptionnés «en même temps» en septembre 2014 ou, au plus tard, le premier semestre de 2015.

PUBLIE LE : 14-05-2014 | 0:00
Ph : Billal

 Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a donné des instructions aux responsables des projets de transport pour «accélérer la cadence» aux fins de lancement des 500 feux tricolores qui sont en réalisation, pour être réceptionnés «en même temps» en septembre 2014 ou, au plus tard, le premier semestre de 2015.

«Il faut  que les cahiers des charges soient techniquement maîtrisés pour  lancer l’opération des 500 feux tricolores, même si l’on doit les partager en deux ou trois. On n’est pas obligé de confier toute l’opération à un seul opérateur. De plus, il faut aussi lancer le centre de régulation», précise le ministre, lors de sa visite de travail et d’inspection, hier à Alger, qui a par ailleurs donné instruction de relancer l’appel d’offres «en urgence». «Il faut que le temps de réalisation soit très court pour lancer les feux tricolores et le centre de régulation en urgence. Deux projet qui sont une priorité.»
Il a affirmé que l’année 2014 devrait être «la colonne vertébrale» de l’engagement de tout le programme d’Alger, en raison qu’elle verra le lancement de tous les projets. «On parle de ces projets depuis des années. Il est temps que ceux-ci puissent démarrer cette année pour soulager les difficultés du citoyen en matière de transport et de circulation», souligne M. Ghoul. Par la même occasion, le premier responsable du secteur  a annoncé la mise en service du téléphérique reliant Oued Koreiche à Bouzaréah qui est prévue fin juin prochain, avec un retard de plusieurs mois sur le calendrier prévu. Un démarrage qui coïncide avec le mois de Ramadhan. «Le projet aura des retombées bénéfiques sur les habitants des quartiers  desservis.
Ce téléphérique est capable de transporter 2.400 personnes par heure.  Conçu pour apporter une solution adéquate et conforme à la topographie escarpée des quartiers de Mont Plaisant, Beau-Fraisier, Scaffino, et cité Mollines. Cette réalisation est attendue avec impatience par les habitants de ces quartiers», dit M. Ghoul qui s’est également rendu sur le chantier de l'extension du métro reliant Haï El-Badr à Aïn Naâdja (Kouba) sur 3,6 km. Un chantier où le taux d'avancement des travaux de génie civil, confiés à Cosider et Dywidag (Allemagne), est de 85%, d'après la fiche technique du projet. Le ministre a donné des instructions sur la nécessité d'engager, dès le prochain été, les procédures relatives à l'équipement des extensions du métro Haï El Badr-Aïn Naâdja et Haï El-Badr-El-Harrach, «afin qu'elles soient prêtes à l'exploitation commerciale durant le premier semestre de 2015». Il a également appelé les différentes parties concernées à entamer, d'ici le début de la rentrée sociale, les travaux de réalisation de la ligne du métro Aïn Naâdja-Baraki, Bab Ezzouar et l'aéroport international d’Alger. Ainsi, et selon les explications du responsable du projet, une opération-pilote a été lancée pour relier l’aéroport d’Alger à la place du 1er-Mai, où un cahier des charges est en préparation pour lancer l’appel d’offres pour  un opérateur potentiel. Le même responsable a expliqué également qu’un décret a été signé au profit du ministère des Transports pour permettre de coordonner le système de transport urbain, le financer et de procéder à la mise en place du ticket unique. «Un seul billet suffira pour utiliser tout le réseau de transport urbain, et c’est le seul moyen pour permettre au citoyen de garer son véhicule et de prendre le transport collectif pour réduire le nombre de véhicules  en circulation, notamment pour diminuer les embouteillages à Alger», souligne le responsable. Il sera également question de procéder à la politique de généralisation des parkings, avec la réalisation d’un certain nombre d’entre eux, qui est en cours de réalisation, dont 6 sont en cours de construction et le 7e connaît la finalisation de son étude. «La préparation du dossier de l’appel d’offres est en cours», dit le responsable. Sur cette question, le ministre a instruit les responsables d’entamer la réalisation du projet dans les plus brefs délais, en donnant l’ordre d’ouvrir les offres aux entreprises publiques comme les privées. «Ce n’est pas important si la société et du secteur public ou du privé.
Le plus important, c’est sa compétence à prendre en charge le projet et à l’achever dans les délais», précise le ministre.
Le programme de construction de plusieurs parkings à étages Alger, dont ceux d'El-Biar (730 places) et de Kouba (800 places), seront mis en service en décembre prochain. Les parkings à étages de Bir Mourad-Raïs (1.050 places), Hydra (700 places), El-Madania (618 places) et Sidi M'hamed (556 places) sont en cours de réalisation, alors que ceux de Boumaâti (538 places) et Chéraga (900 places) sont toujours à l’étude. En outre, Amar Ghoul a procédé à Sidi Yahia, dans la commune de Bir Mourad-  Raïs, au lancement de la construction d'un parking à étages d'une capacité de 922 places. Un  projet dont le délai de réalisation est fixé à  30 mois. Il a indiqué avoir donné  des instructions afin d'actualiser la réalisation de projets de parkings dans la périphérie de la capitale, frontalières des autres wilayas, à l'instar de Réghaïa, Birtouta, Zéralda et les Eucalyptus.
  Kafia Ait Allouache

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions