vendredi 28 fvrier 2020 13:22:19

Crise en Ukraine : Poutine « soutient » la médiation de l’OSCE

Le président russe Vladimir Poutine « soutient » la médiation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en vue d’une désescalade de la crise en Ukraine, a annoncé lundi dernier l’organisation après un entretien téléphonique de son président avec le chef d’Etat russe.

PUBLIE LE : 14-05-2014 | 0:00
D.R

Le président russe Vladimir Poutine « soutient » la médiation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en vue d’une désescalade de la crise en Ukraine, a annoncé lundi dernier l’organisation après un entretien téléphonique de son président avec le chef d’Etat russe.
« Dans un appel téléphonique, le président Poutine a déclaré (au président de l’OSCE Didier Burkhalter) que la Russie soutenait la feuille de route et l’engagement de l’OSCE en Ukraine », a indiqué l’organisation dans un communiqué. L’acceptation de M. Poutine signifie que le plan de l’OSCE a, à présent, reçu des « réponses positives » de la Russie, de l’Ukraine, de l’Union européenne et des Etats-Unis, a souligné l’organisation.
La feuille de route de l’OSCE, élaborée la semaine dernière, « indique une voie pragmatique pour passer d’une logique d’escalade vers une logique de coopération et de renforcement de la stabilité sur le terrain », a ajouté l’OSCE. Elle est axée sur « le non recours à la violence, le désarmement, le dialogue national, et des élections, et veut apporter un soutien au gouvernement ukrainien dans la mise en place d’un environnement propice à l’organisation d’élections libres et honnêtes dans l’ensemble du pays le 25 mai. »
Par ailleurs, le groupe russe Gazprom réclame à la compagnie publique ukrainienne Naftogaz 1,66 milliard de dollars de prépaiement pour ses livraisons de gaz du mois de juin, a annoncé hier le porte-parole du groupe Sergueï Kouprianov.
« La facture de prépaiement qui se base sur un volume de livraisons de 114 millions de mètres cubes par jour de gaz, prévu dans le contrat, a été présentée », a déclaré M. Kouprianov, cité par les agences russes, indiquant que Kiev avait jusqu’au 2 juin pour effectuer le paiement.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions