jeudi 05 dcembre 2019 19:42:33

Scolarisation des handicapés : Intégration dès la rentrée prochaine

Un immense chantier attend le Conseil national des handicapés, installé officiellement le mois dernier, vu les nombreuses questions liées à la protection des personnes handicapées qu’il aura à examiner et pour lesquelles il doit trouver des solutions.

PUBLIE LE : 14-05-2014 | 0:00
D.R

Un immense chantier attend le Conseil national des handicapés, installé officiellement  le mois dernier, vu les nombreuses questions liées à la protection des personnes handicapées qu’il aura à examiner et pour lesquelles il doit trouver des solutions.

Cette institution composée de 47 membres représentant différents départements ministériels et le mouvement associatif se penche de prime abord sur trois dossiers complexes et délicats, qui sont à même de faciliter grandement la vie et le quotidien des personnes aux besoins spécifiques. Ainsi, le Conseil étudie actuellement l’épineuse question de l’intégration des enfants handicapés dans les établissements scolaires classiques, notamment les élèves non voyants et malentendants qui devraient rejoindre les écoles publiques dès la rentrée scolaire prochaine.
Le département de la Solidarité nationale s’engage à fournir  les encadreurs chargés de la formation de cette catégorie sociale au sein des établissements scolaires publics. Il faut rappeler qu’il existe seulement trois écoles de sourds-muets à Alger. En plus de celle du boulevard Krim -Belkacem, la wilaya dispose de deux établissements spécialisés à Baraki et Rouiba. La structure de Mohammadia a été fermée et transférée dans une école d’Alger-Est.
Le deuxième dossier examiné par le Conseil national des personnes aux besoins spécifiques concerne la mise en place de voies spéciales pour les handicapés afin de leur faciliter l’accès aux quartiers et infrastructures publiques notamment les écoles. Il s’agit de mettre en place les mécanismes  de contrôle et de suivi sur le terrain de l’application des textes de loi et des réglementations qui garantissent  la concrétisation de ces normes d’accessibilité.
En effet, un arrêté ministériel datant de 2011 fait obligation d’intégrer dans les cahiers des charges de tout entrepreneur l’accessibilité des personnes handicapées dans la réalisation des édifices publics au risque de se faire refuser le permis de construire. En clair, pas de permis de construire si on n’inclut pas dans les ouvrages des moyens d’accessibilité pour les handicapés et les prescriptions de la norme algérienne en la matière. Il s’agit notamment de certains édifices qui sont très fréquentés, tels les établissements scolaires, les hôpitaux, les marchés ou encore les salles de cinéma.
Une mesure qui vise à favoriser l’insertion et l’intégration des personnes handicapées à travers  l’accessibilité à l’environnement social, économique et culturel. Toutefois, sur le terrain, cette clause n’est pas très respectée et le Conseil national devrait justement penser à trouver les outils et les instruments de sa mise en application.  
Le Conseil national des handicapés doit examiner également le dossier lié à l’intégration des personnes à besoins spécifiques en matière d’emploi ainsi que le suivi du fonds spécial chargé de l’équipement des établissements désireux d’embaucher les handicapés en mettant à leur disposition le matériel à même de faciliter leur travail. Concernant le financement de ce fonds, il est prévu que les entreprises qui emploient plus de 20 personnes et qui refusent de recruter des handicapés seront contraintes de verser chaque année pour ce fonds le tiers du salaire de base d’un travailleur et celles de plus de 100 travailleurs, le salaire complet.
Là aussi le Conseil réfléchit à la meilleure manière de stimuler les entreprises à intégrer les personnes handicapées parmi leur personnel.
Farida Larbi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions