samedi 30 mai 2020 13:24:33

Forêt récréative d’El M’ridj : Le bol d’oxygène pour les Constantinois

Les Constantinois épris de la nature sont de plus en nombreux à se rendre chaque week-end dans la forêt récréative d’El M’ridj (El Khroub) qui a retrouvé sa vocation de parc de loisirs après une vaste opération d’aménagement et de réhabilitation.

PUBLIE LE : 13-05-2014 | 0:00
D.R

Les Constantinois épris de la nature sont de plus en nombreux à se rendre chaque week-end dans la forêt récréative d’El M’ridj (El Khroub) qui a retrouvé sa vocation de parc de loisirs après une vaste opération d’aménagement et de réhabilitation. En ces jours de printemps, des centaines de familles constantinoises désireuses de respirer un bol d’oxygène tout en passant des moments agréables avec leurs enfants fuient les trépidations de la ville pour ‘‘se réfugier’’, pendant quelques heures, dans cet espace où la nature a encore une petite place. Des ‘‘coins verts’’ spécialement aménagés abritent également des aires de pique-nique  qui permettent aux familles de passer d’excellents moments de joie et d’insouciance en dressant nappes et couverts, au grand bonheur des enfants, toujours partants pour ce genre d’aventures. Randonnées pédestres, parties de foot, de dominos ou de cartes, autant d’activités sportives et de loisirs sont pratiquées par les promeneurs dans  ces espaces verts. Des moments qui font oublier la routine et le stress quotidiens,  aussi bien pour les travailleurs que pour les femmes au foyer et les écoliers. Les jeunes, notamment les sportifs, préfèrent se diriger vers cette  forêt pour y effectuer quelques exercices tout en respirant de l’air pur. ‘‘C’est  un vrai plaisir de voir que ces lieux sont devenus aussi accueillants et aussi beaux, d’autant que notre ville manquait cruellement de ce genre d’espaces’’, fait remarquer une mère de famille rencontrée  alors qu’elle se préparait  à se prendre en photo avec mari et enfants. Une grande satisfaction se lit sur tous les visages, surtout ceux des enfants. Et pour cause, ces derniers ont ‘‘la part du lion’’ dans cet espace qui leur offre toute une panoplie de jeux flambant neuf, entre balançoires, toboggans  et autres airs de jeux les y attend. Côté sécurité, les familles sont à l’aise et même rassurées. Des agents de sécurité, généralement des jeunes, sont omniprésents et veillent, de jour comme de nuit, sur ce patrimoine forestier fréquenté par la population. Et cerise sur le gâteau : les visiteurs n’ont plus de difficultés à stationner leurs véhicules. Un parking de 12.000 m3 a été mis à leur disposition. Un espace de stationnement suffisant même si, pendant les week-ends, il faut patienter un peu avant de  dénicher une place. Il faut dire qu’aujourd’hui, dans cette forêt luxuriante, abandonnée durant plusieurs années et devenue, un temps, un repaire pour les délinquants, il fait si bon vivre. L’aménagement de ce site forestier, piloté par la Conservation des forêts, avait été confié à une entreprise régionale spécialisée dans le génie  rural. La forêt d’El M’ridj a été réceptionnée en juillet 2012 à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’Indépendance.  Les travaux de réhabilitation qui ont nécessité 140 millions de dinars, ont porté sur la création d’aires de jeux et de repos, la construction de chalets pour les services administratifs chargés de la gestion et du contrôle du parc,  la réalisation de chemins d’accès et des réseaux d’assainissement, des installations d’eau et d’électricité en plus de l’aménagement d’une retenue collinaire située dans le voisinage, d’une capacité de stockage de 1.000 m3.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions