dimanche 23 septembre 2018 20:02:57

Sénégal - Algérie : Vernissage de l’exposition d’artistes africains : les créations des plasticiens algériens s’imposent

Les œuvres d’artistes algériens ont suscité un vif intérêt lors du vernissage, samedi soir, de l’exposition internationale des artistes africains, un des moments forts de la Biennale de l’Art africain contemporain « Dak’Art 2014 » qui se tient dans la capitale sénégalaise.

PUBLIE LE : 12-05-2014 | 0:00
D.R

Les œuvres d’artistes algériens ont suscité un vif intérêt lors du vernissage, samedi soir, de l’exposition internationale des artistes africains, un des moments forts de la Biennale de l’Art africain contemporain « Dak’Art 2014 » qui se tient dans la capitale sénégalaise.
Cette exposition inaugurée par le ministre sénégalais de la Culture, regroupe les œuvres de 61 artistes, entre peintures, sculptures et installations,  conçues spécialement pour cette manifestation dédiée à l’art contemporain africain.
Huit plasticiens algériens de renommée mondiale prennent part à cette  édition. Il s’agit de Kader Attia, Driss Ouadhahi, lauréat vendredi dernier du grand  prix Léopold Sédar Senghor décerné par la Biennale de l’Art africain contemporain à Dakar (Sénégal) Dak’Art 2014, ex-aequo avec l’artiste nigérien, Olu Amoda.
Faiçal Baghriche, Massinissa Selmani et Kamel Yahiaoui participent  également à cette exposition qui dure jusqu’au 8 juin. Amina Menia représente  la création plastique féminine algérienne.
Les œuvres des artistes algériens qui se sont distingués dans leurs aspects technique et esthétique ont émerveillé le public qui a été fortement séduit par le tableau de Driss Ouadhahi qui lui a permis d’arracher le grand Prix de l’exposition.
Dans son œuvre, Ouadhahi exprime son admiration pour les artistes européens classiques et Mohamed Racim et confie à propos de son œuvre : « J’ai  fait en sorte que l’aspect esthétique soit rehaussé dans cette œuvre.»
Cette exposition, qui a acquis une expérience au fil des éditions, a attiré de grands créateurs africains qui ont participé avec des œuvres exceptionnelles, à l’instar de la Tunisienne Meriem Bouderbala et du Marocain Ali Safi.
Ont figuré également au programme, d’autres œuvres modernes et audacieuses d’artistes africains de renommée internationale qui ont prouvé leur maîtrise des technologies modernes de l’art plastique, des montages et des arts visuels, tout en s’attachant à leur authenticité, à l’exemple de la Nigériane Maria Kure, qui aborde dans son œuvre l’histoire de la force et de l’influence de la femme en Afrique.
APS
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions