vendredi 20 octobre 2017 04:20:36

Périmètres irrigués pour la production céréalière : L’objectif de 600.000 hectares atteint en avril 2014

L’Office algérien interprofessionnel des céréales (OIAC) a réalisé, jusqu’en avril dernier, 600.000 hectares de périmètres irrigués, pour atteindre un objectif d’un million d’hectares à long terme, a indiqué à l’APS le directeur de l’OAIC, M. Belabdi Mohamed.

PUBLIE LE : 12-05-2014 | 0:00

L’Office algérien interprofessionnel des céréales  (OIAC) a réalisé, jusqu’en avril dernier, 600.000 hectares de périmètres irrigués, pour atteindre un objectif d’un million d’hectares à long terme, a indiqué à l’APS le directeur de l’OAIC, M. Belabdi Mohamed. Le directeur de l’OAIC a exprimé son entière disposition à poursuivre  l’opération d’irrigation complémentaire et à augmenter la superficie des périmètres irrigués, à travers une surface complémentaire de 600.000 hectares, grâce aux efforts visant à soutenir les agriculteurs-céréaliers. L’OAIC a distribué en avril 2014, près de 900 dispositifs d’irrigation au profit des agriculteurs, dans le cadre de l’irrigation complémentaire. M. Belabdi a appelé les agriculteurs-céréaliers qui disposent de ressources hydriques naturelles dans leurs exploitations ou à leur proximité, de se rapprocher  des coopératives relevant de l’OAIC au niveau de 41 wilayas pour y déposer leurs dossiers et bénéficier de dispositifs d’irrigation modernes. Les coopératives prennent en charge les agriculteurs-céréaliers disposants de ressources naturelles, en leur assurant des dispositifs d’irrigation, a-t-il précisé. L’Etat prend en charge 50% du coût de l’appareil, tandis que le paysan règle la deuxième tranche en trois ans, à travers l’octroi d’une partie, fixée  au préalable, de sa récolte à l’OAIC. Ce programme vise à améliorer la production céréalière, à travers la maîtrise des techniques modernes d’irrigation et la généralisation de leur utilisation  par les agriculteurs-céréaliers, tout en leur assurant les équipements nécessaires. Les opérations d’irrigation complémentaire permettent l’utilisation rationnelle des ressources hydriques destinées à la céréaliculture et l’amélioration de la rentabilité. Pour la préservation de la production, M. Belabdi a annoncé le lancement en mars dernier de la réalisation de 39 silos à céréales, dans le cadre du projet  lancé par l’OAIC, d’une enveloppe estimée à 48 milliards de dinars. Ce projet qui s’étend sur 30 mois (2014-2016) a été confié à une société  chinoise spécialisée dans la construction-ciment et à l’entreprise Batimétal,  avec son partenaire italien.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions