mardi 20 novembre 2018 21:35:27

Dispositif de soutien de l’ANSEJ : Les jeunes pourront bientôt s’inscrire via internet

La procédure d’inscription via internet des jeunes sollicitant une aide auprès de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) sera "bientôt" effective, a indiqué, hier à Batna, le conseiller chargé de l’information de la direction générale de cette agence, Slimane Boulekrinet.

PUBLIE LE : 11-05-2014 | 0:00
D.R

La procédure d’inscription via internet des jeunes sollicitant une aide auprès de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des  jeunes (ANSEJ) sera "bientôt" effective, a indiqué, hier à Batna, le conseiller  chargé de l’information de la direction générale de cette agence, Slimane Boulekrinet.

Au cours d’une rencontre régionale organisée au centre des loisirs scientifiques et culturels de la cité Kechida, à Batna, M. Boulekrinet a souligné que ce procédé permettra aux jeunes porteurs de projets, désireux de bénéficier d’un crédit bancaire, de "remplir un formulaire sans l’imprimer et de l’envoyer aux services  de l’ANSEJ concernés". Il a précisé dans ce contexte que le site web de l’ANSEJ  sera "renouvelé dans les dix prochains jours". La rencontre régionale organisée à Batna a regroupé les cadres de l’ANSEJ des wilayas de Batna, de Khenchela, d’Oum El Bouaghi, de Mila et de Constantine. Elle a porté sur les nouvelles procédures destinées à réduire le nombre de documents exigés dans les dossiers des jeunes porteurs de projets.  Les jeunes demandeurs sont dispensés, en vertu des dispositions d’une  convention passée entre l’ANSEJ et les banques finançant les projets, de présenter un acte de location et un registre du commerce, tant que les banques n’ont pas donné leur accord pour le crédit demandé. Ils peuvent également ouvrir un compte bancaire sans fournir de documents,  dans un délai ne dépassant pas les dix jours, a encore souligné le même responsable. Une évaluation de la mise en œuvre de ces nouvelles procédures sera effectuée au terme de réunions régionales tenues à Batna, Oran, Annaba et Sétif, afin de résoudre les difficultés pouvant être rencontrées par les jeunes porteurs de projets, a-t-il encore précisé. La rencontre régionale de Batna a regroupé 130 cadres venus des cinq  wilayas limitrophes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions