lundi 18 dcembre 2017 10:10:45

Collectivités : Lancement de projets d’aménagement urbain dans dix quartiers d’Alger

Dix quartiers de différentes communes de la wilaya d’Alger ont vu samedi le lancement de projets d’aménagements urbains, dont les travaux consistent à améliorer l’état de la voirie et à créer des réseaux d’éclairage public, d'assainissement et d'eau potable.

PUBLIE LE : 11-05-2014 | 0:00
D.R

Dix quartiers de différentes communes de la wilaya d’Alger ont vu samedi le lancement de projets d’aménagements urbains, dont les travaux consistent à améliorer l’état de la voirie et à créer des réseaux d’éclairage public, d'assainissement et d'eau potable.
Ces dix projets, dont certains ont été lancés par le wali Abdelkader Zoukh, portent à 80, le nombre de quartiers qui ont bénéficié de projets d’amélioration urbaine, actuellement en cours de réalisation, alors que la wilaya a recensé 270 quartiers nécessitant une mise à niveau.
À la cité Braidia, dans la commune de Heuraoua, à l’extrême est de la capitale, M. Zoukh a donné le coup d’envoi à un projet d’aménagement consistant à créer des réseaux d’assainissement, d’eau potable et d’éclairage public, et à bitumer toute la voirie, en plus de la création des trottoirs, selon la fiche technique du projet.
Les travaux devront être achevés dans un délai de huit mois contre un financement à hauteur de 55,1 millions de dinars, d’après la même source.
Le wali a également inauguré des projets d’aménagement urbain (voirie et aménagements extérieurs) dans des quartiers de la commune de Bordj El-Kiffan, à savoir les cités Cilfa, Sidi-Driss et Ali-Amrane.
Il a par ailleurs inspecté les travaux d’aménagement en cours de réalisation à la cité D’himet, dans la commune de Sidi Moussa, comme il a pris connaissance des opérations en cours d’étude concernant la restructuration des haouchs (anciennes fermes coloniales) England et Kouat-3 situés à bord du chemin de wilaya 121, à Heuraoua.
Au début de cette année, la wilaya d’Alger a arrêté un programme de restructuration de dizaines de haouchs par leur transformation en lotissements, avec, notamment, la construction sur place de logements sociaux au profit des résidents occupant des habitations précaires, avec un financement à la charge du ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de la Ville. À la cité Ali-Amrane de Bordj El-Kiffan, des habitants du quartier mitoyen Les Dunes ont interpellé M. Zoukh sur l’absence des travaux d’aménagement dans leur cité. Des résidents d’une autre cité l’ont attendu à Cilfa sur le même sujet.
"Nous avons entamé des travaux d’aménagement dans les quartiers où la situation est plus critique. Je prie les habitants des autres quartiers retenus dans le programme d’amélioration urbaine de la wilaya d’être patients et de nous accorder un peu de temps", a déclaré M. Zoukh à la presse, à l’issue de sa visite d’inspection.
Le wali a enfin vivement déploré la lenteur observée dans la cadence de réalisation de la place de la Résistance, implantée à proximité de la station de bus 2-Mai, sur la façade maritime de la commune de Sidi M’hamed, et pour laquelle une enveloppe de 126,2 millions de dinars a été dégagée.
Les travaux, inaugurés le 18 février dernier par l’ancien ministre des Moudjahidine, Mohamed Chérif Abbes, sont toujours au stade des terrassements, alors que l’entreprise a déjà consommé presque la moitié des délais contractuels qui sont de 8 mois, a-t-on constaté.
M. Zoukh a exigé le renforcement du chantier afin que le monument soit inauguré le 1er novembre prochain.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions