samedi 21 octobre 2017 00:25:38

Cérémonie de remise de documents historiques aux Archives nationales : Don de Reimar Holzinger, un moudjahid autrichien

Même si plus de 50 ans nous séparent de l’indépendance nationale, l’Algérie est toujours dans le cœur de nombreux amis de la glorieuse Révolution de Novembre.

PUBLIE LE : 11-05-2014 | 0:00
Ph : T. Rouabah

Même si plus de 50 ans nous séparent de l’indépendance nationale, l’Algérie est toujours dans le cœur de nombreux amis de la glorieuse Révolution de Novembre. Profondément reconnaissante, l’Algérie leur rend hommage, chaque fois que l’occasion se présente.  

Qu’ils soient issus  du monde politique, du milieu des affaires, ou parfois du mouvement syndical, nombre de militants internationalistes se sont en effet illustrés durant la glorieuse Révolution de Novembre par leurs positions courageuses, et, surtout, par leur aide précieuse et leur soutien remarquable à la cause nationale et ce, en Europe et dans le monde.
 Outre les « porteurs de valises », plus connus sous l’appellation de « réseau Jeanson », il existe d’autres militants, moins connus, certes, mais tout aussi actifs, qui ont apporté aussi aide et solidarité au peuple algérien dans sa lutte pour la liberté et l’indépendance.
Parmi ces nombreux hommes et ces femmes de bonne volonté, figurent le défunt Reimar Holzinger, un militant indépendantiste autrichien, qui a soutenu la Révolution de Novembre, en organisant des conférences sur la cause nationale, collecter des dons et aménager des refuges au profit des militants nationalistes et réfugiés algériens en Autriche. Avant de décéder en 2012, à l’âge de 92 ans,  le moudjahid « Si Abderrahmane » a offert à l’Algérie, d’importantes archives qu’il détenait sur la Révolution de Novembre.
Dans ce cadre, le siège des Archives nationales à Birkhadem a abrité une émouvante cérémonie, hier, en présence de nombreux moudjahidine, de personnalités nationales et de l’ambassadrice d’Autriche à Alger, Mme Aloisia Worgetter, au cours de laquelle, Peter Holzinger, a remis ces importantes archives sur la Révolution et sur l’histoire, appartenant à son défunt père,  à M. Abdelmadjid Chikhi,  DG de l’institution.
Prenant la parole à cette occasion, l’historien Fritz Keller a brossé un portrait du défunt moudjahid en soulignant ses traits de caractère, son courage exemplaire  et surtout, son fervent militantisme pour les causes justes dans le monde, dont celle de l’Algérie. Avant de recevoir l’hommage de l’institution et ses marques de reconnaissance pour les précieux documents historiques offerts à l’Algérie, M. Peter Holzinger a pris la parole pour exprimer ses vifs remerciements au peuple algérien et à l’Algérie, qui n’a pas oublié ceux qui l’ont soutenue, ajoutant que la remise de ces archives n’est que la concrétisation des vœux de son père qui  portait l’Algérie dans son cœur.
 Les présidents des associations d’amitié entre les deux pays sont également intervenus pour souligner l’importance des relations qui lient les deux pays avant de permettre à  Mme Aloisia Worgetter d’évoquer l’action de sensibilisation sur l’Algérie, menée par le défunt Holzinger en Autriche, soulignant à cet égard que le mérite revient au militant internationaliste d’avoir fait connaître la cause algérienne auprès du peuple autrichien.
Cependant, c’est M. Abdelmadjid Chikhi qui aura réussi à émouvoir la salle en révélant que Si Abderrahmane a demandé avant sa mort que sa dépouille soit couverte de  l’emblème national lors de ses funérailles, en décembre 2012.
Mourad A.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions