dimanche 23 septembre 2018 08:30:29

Journée mondiale de l’hypertension artérielle : 35% de la population en souffre

Le remboursement à 100% des médicaments des hypertendus recommandé

PUBLIE LE : 11-05-2014 | 0:00

« Nous avons saisi le ministère du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale afin que les médicaments de l’hypertension artérielle soient remboursés à 100% »
C’est ce qu’a indiqué hier à Alger, le président de l’association, M. Kheireddine Mokhbi, en marge de l’ouverture d’une  journée d’information et de sensibilisation organisées à l’occasion de journée  mondiale de l’hypertension artérielle.   M. Mokhbi a expliqué que « l’association a en outre, contacté le ministère de l’Habitat et cela afin de construire sur des terrains de proximité au niveau des nouvelles habitations, et le ministère du Commerce afin de donner des instruction aux boulangers pour diminuer le taux de sel dans la pain, malheureusement aucun des ministères cités n’a donné suite aux correspondances envoyées. » Selon lui, 35% de la population souffre d’hypertension artérielle et 7.000 malades sont recensés au niveau de l’association, rien que dans la wilaya d’Alger.   De son côté, le Dr. Bensaime Medjahid Dahbia Radia, maître-assistante en médecine interne  à l’hôpital de Aïn Taya a indiqué que « les patients obèses sont souvent victimes d’hypertension artérielle et en particulier, ceux qui ont une obésité abdominale, afin de les prendre en charge, il faut évaluer tous les facteurs de risque comme le diabète.
Il faut savoir que la prévention commence avec les jeunes enfants et les adolescents, car les obésités qui apparaissent très tôt, ont un risque cardiovasculaire très élevé. »
Le Dr. Medjahed a dans ce sens, lancé un appel aux personnes souffrant de surpoids de saisir la période de ramadhan afin de perdre du poids en pratiquant une activité physique et éviter tous les aliments sucrés et gras.  L’hypertension peut engendrer l’accident vasculaire cérébral (AVC), qui est en en augmentation permanente en Algérie, et l’insuffisance rénale. En effet, environ 90% des gens atteints d’insuffisance rénale ont des antécédents d’hypertension artérielle. Au bout du compte, cette insuffisance rénale peut devenir terminale et conduire à la dialyse (rein artificiel).
Il est très important de comprendre que plus l’hypertension est importante, plus la fonction rénale se dégrade.  Une insuffisance rénale se dépiste simplement par le dosage de la créatinine dans le sang. Au total, c’est en permanence et sur l’ensemble de l’organisme que l’hypertension artérielle exerce ses effets néfastes, même s’ils ne sont pas toujours visibles au début comme l’insuffisance rénale ne fait pas mal, d’où l’attention particulière à apporter au suivi du traitement de l’hypertension.
 L’hypertension artérielle accroît le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’insuffisance rénale. Elle peut aussi, si elle n’est pas traitée, provoquer la cécité, une arythmie cardiaque ou une insuffisance cardiaque. Le risque de ces complications est aggravé par la présence de facteurs de risque cardio-vasculaire supplémentaires comme le diabète. Un adulte sur trois dans le monde est hypertendu et la proportion augmente avec l’âge: elle est de 10% entre 20 et 39 ans et de 50% entre 50 et 59 ans.
La prévalence la plus forte chez l’adulte est observée dans certains pays africains à faible revenu où elle dépasse bien souvent 40% selon les estimations.       
Wassila Benhamed

--------------------------------

Le remboursement à 100% des médicaments des hypertendus recommandé
Le remboursement à hauteur de 100% des médicaments des hypertendus par la Caisse nationale de la sécurité sociale a été recommandé  samedi à Alger par l'Association d'aide aux hypertendus de la wilaya d'Alger. "Nous lançons un appel au ministère du Travail et de la Sécurité sociale pour que les médicaments des hypertendus soient remboursés à 100%, alors que  l'hypertension artérielle est considérée comme étant une maladie chronique", a indiqué le président de l'association, Redouane Mokhbi, à l'ouverture d'une journée d'information et de sensibilisation organisées à l'occasion de journée mondiale de l'Hypertension artérielle. Il a précisé que son association a déjà saisi le ministère du Travail,  regrettant que sa "requête soit restée sans réponse".  A ce propos, il a fait savoir que 35% de la de la population algérienne,  tous âges confondus, souffre de la tension artérielle.  Mokhbi a également fait observer que le budget que nécessite la prise  en charge médicale d'un hypertendu avoisine les 25.000 DA par trimestre, déplorant  de ce fait que plusieurs malades soient démunis et ne bénéficient pas de couverture  sociale.
Sur un autre registre, le président de l'Association a souhaité que  les Pouvoirs publics exercent un "contrôle rigoureux" sur la vente des tensiomètres  non homologués, lançant par ailleurs un appel aux boulangers de réduire la quantité  de sel dans le pain, aliment consommé en grande quantité par les Algériens. M. Mokhbi a en outre émis le vœu que le ministère de l'Habitat et les entreprises du secteur prévoient à l'avenir des espaces et des terrains de proximité  dans les nouveaux groupements d'habitation afin de permettre, a-t-il expliqué,  aux hypertendus et autres malades de pratiquer des activités physiques et sportives dans les lieux où ils habitent. De son côté, Dr Dahbia Medjahed, maître-assitante en médecine interne  à l'hôpital de Aïn Taya (Alger) a relevé dans sa communication que "la sensibilisation  doit être privilégiée au sein de la société, de la cellule familiale et des  établissements scolaires", recommandant ainsi d'apprendre aux enfants à "consommer  sain".
En ce sens, elle a estimé que l'obésité, signe d'hypertension artérielle, épidémie mondiale non transmissible, est un phénomène qui prend de l'ampleur en Algérie, d'où la nécessité, a-t-elle ajouté, de surveiller l'alimentation  des enfants et de les sensibiliser.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions