dimanche 18 aot 2019 14:15:06

Tennis, Classements mondiaux : Inès Ibbou continue sa progression

Le dernier classement hebdomadaire des juniors, publié par la Fédération internationale de tennis (FIT), permet de constater la belle progression de Inès Ibbou. Cette cadette première année figure, en effet, à la 184e place (Elle était 244e la semaine précédente).

PUBLIE LE : 10-05-2014 | 23:00
D.R

Le dernier classement hebdomadaire des juniors, publié par la Fédération internationale de tennis (FIT), permet de constater la belle progression de Inès Ibbou. Cette cadette première année figure, en effet,  à la 184e place (Elle était 244e la semaine précédente). Ce qui fait d’elle un membre à part entière du Top 200, en attendant mieux, bien évidemment.
Née le 5 janvier 1999, à Alger, licenciée à l’Azur Tennis Club de Zéralda, cette jeune joueuse ne cesse de progresser depuis l’année dernière.
Dernièrement, au 31e tournoi international de Salsomaggiore Terme, classé grade 2, disputé dans la région de Parme, en Italie, l’Algérienne a atteint le dernier carré où elle a été battue par la future gagnante du tableau, l’Italienne Bianca Turati, tête de série N5, sur le score de 6-3 6-2. Auparavant, Inès avait, successivement, pris le meilleur sur l’Italienne Anna Turati (6-2 3-6 6-3), la Britannique Maia Lumsden, tête de série N7 (6-4 5-7 6-0), et la Russe Natalia Vikhlyantseva, TS N3, (4-6 6-4 6-3). Autant de résultats qui ne doivent rien au hasard.  Dans l’immédiat, grâce à son classement de 184e mondiale, Inès Ibbou espère bien être retenue par les organisateurs du tournoi de Roland-Garros pour tenter sa chance dans le tableau des qualifications juniors. Roland-Garros est l’un des quatre grands rendez-vous de la saison avec l’Open d’Australie, joué du 13 au 26 janvier dernier, Roland-Garros (25 mai-8 juin), Wimbledon (23 juin-6 juillet) et l’US Open (25 août-8 septembre). Des tournois que Ibbou rêve de disputer un jour. Reprise en numéro 5 africain de la catégorie des juniors, Inès confirme, s’il le fallait encore, les qualités qui pourraient faire d’elle une grande joueuse. Celle que le tennis algérien attend maintenant depuis de longues années.

Mohamed Nazim Makhlouf grimpe les échelons
Dans ce même classement de la FIT, à la 531e position des garçons, il y a Mohamed Nazim Makhlouf qui est, lui aussi, en train de grimper les échelons. La semaine écoulée, il était 613e. C’est l’heureuse conséquence de ses résultats obtenus dans le récent tournoi ITF Juniors qui s’est déroulé du 28 avril au 3 mai dernier, au Tennis Club de Mansourah (Tlemcen). Makhlouf y avait atteint les demi-finales du simple et la finale du double. Ce joueur du GS Pétroliers, qui fait, depuis janvier dernier, une formation sport-études au HDN Academy de Nîmes, en France, veut, tout comme Ibbou, d’ailleurs « faire une carrière professionnelle dans ce sport que j’aime tant. Une fois le bac en poche, je me consacrerai totalement au tennis avec l’objectif de monter le plus haut possible dans le classement mondial de l’ATP (ndlr : Association des Tennismen Professionnels). »  
Omar Aït Ouméziane

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions