Sétif, Les travaux du Tramway lances le 8 Mai : 5.000 voyageurs par heure et par sens

Le tramway de Sétif est sur rails ! C’est le moins que nous puissions dire désormais de cet autre grand projet structurant de la wilaya dont les travaux ont été lancés à l’occasion de la commémoration du 69e anniversaire des massacres du 8 mai 1945, dédié aux artisans de la liberté.
PUBLIE LE : 11-05-2014 | 0:00

Le tramway de Sétif est sur rails ! C’est le moins que nous puissions dire désormais de cet autre grand projet structurant de la wilaya dont les travaux ont été lancés à l’occasion de la commémoration du 69e anniversaire des massacres du 8 mai 1945, dédié aux artisans de la liberté.

« Toutes les contraintes ont été levées et l’ordre de service à été donné pour que ce grand projet entre dans sa phase de réalisation à partir d’aujourd’hui et produise au-delà de l’impact économique, l’impact recherché au plan de l’amélioration du quotidien du citoyen », soulignera le wali de Sétif, Mohamed Bouderbali, lors du lancement de la première ligne de ce tramway qui compte le tracé le plus long du pays avec 22,4 km.
En lançant jeudi les travaux de la première ligne qui s’étale sur 15,2 km, en présence des responsables du Métro d’Alger, en charge des projets de tramway à travers le territoire national, ceux du bureau d’études Yoksel Proje (Turquie) et les représentants du consortium Alstom (France)-Yapi-Merkezi (Turquie) pour la réalisation, le wali de Sétif jetait en effet les bases d’une grande infrastructure appelée à répondre à la fois aux besoins du citoyen en matière de transport, notamment urbain, au cœur d’une ville qui montre déjà des signe « d’essoufflement » notamment durant les heures de point et d’agir sur le volet urbanistique.
Ce projet, dont le délai de réalisation est fixé à 44 mois, ne sera pas sans générer de nombreux emplois sachant que la réalisation du tramway de Sétif induira la création de 1.200 à 1.500 emplois durant la phase de réalisation et 500 emplois permanents en phase d’exploitation.
Il évoluera déjà pour cette première ligne sur de grands quartiers et cités de la ville qu’il traversera d’est en ouest et touchera l’université Ferhat-Abbas - Sétif 2 - El Bez, le pôle médical de Chouf El Keddad, la faculté centrale, le carrefour d’El Maabouda avant de rejoindre la RN5 jusqu’à l’actuelle gare routière et par l’hôtel Sitifis, remonter sur Ain Fouara qui connaîtra un aménagement spécifique jusqu’au siège de la wilaya. Une ligne poursuivra sur la trémie de Ain Tebinet, qui sera contournée, remontera vers les tours avant d’atteindre les cités attenantes au marché des 1.014 et se diriger vers la cité des 300 logements réalisée en R+1.
 Pas moins de 37 stations de voyageurs, dont 27 sur cette première ligne, 15 sous-stations, 1 dépôt sur un terrain de 8 hectares, 5 pôles d’échanges, ainsi que 6 parcs relais avec un matériel roulant de 40 rames de 42 mètres qui seront fabriquées à Annaba et un centre de maintenance qui sera le cerveau de cette réalisation d’envergure, constitueront les grands éléments du tramway de Sétif dont la capacité sera de 5.000 voyageurs par heure et par sens avec une fréquence de 4 minutes.
F. Zoghbi

 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com