dimanche 23 septembre 2018 02:43:31

Forum economique mondial d’Abuja sur l’Afrique

M. Ould Khelifa : « Le renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique exige une amélioration des conditions de vie des peuples »

PUBLIE LE : 10-05-2014 | 0:00
D.R

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, a affirmé, jeudi dernier à Abuja (Nigeria), que le renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique exigeait une amélioration qualitative et quantitative des conditions de vie des peuples du continent. Intervenant lors des travaux du Forum économique mondial sur l’Afrique, M. Ould Khelifa a souligné que « les conflits et la pauvreté qui sévissent dans certaines régions de l’Afrique ainsi que le terrorisme et le crime organisé annihilent tous les efforts de développement », a indiqué hier un communiqué de l’APN. Le président de l’APN s’exprimait lors des assises consacrées à la paix, à la sécurité et au développement dans le cadre du forum auquel il prend part en tant que représentant du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. M. Ould Khelifa a rappelé aux participants à ce forum que l’Algérie « a mené seule la bataille contre le terrorisme et a consenti d’importants efforts pour anéantir les capacités des groupes terroristes.» Il a, à ce propos, insisté sur la nécessité « d’éradiquer les causes du terrorisme » soulignant les ressources ‘‘importantes’’ engagées par l’Etat algérien dans le cadre des trois programmes quinquennaux 2000-2014 pour « améliorer les conditions de vie des citoyens ». Le représentant du Président de la République a enfin appelé à la nécessité de mettre au point une approche collective et unifiée en vue de relever les défis sécuritaires auxquels fait face le continent africain. En marge du forum, M. Ould Khelifa, s’est entretenu, avec des Chefs d’Etat africains et des personnalités de haut rang. M. Ould Khelifa s’est entretenu avec le président de la République fédérale du Nigeria, Goodluck Ebele Jonathan, le président de la République Unie de Tanzanie, Jakaya Mrisho Kikwete et le Premier ministre malien, Moussa Mara. Le président de l’APN s’est également entretenu avec l’ancien président de l’Afrique du Sud, Thabo Mbeki et l’ancien président du Brésil, Lula da Silva. Toutes ces personnalités ont présenté, à cette occasion, leurs félicitations au Président Abdelaziz Bouteflika pour sa réélection à la magistrature suprême du pays lors de l’élection présidentielle du 17 avril. Lors de sa rencontre avec le président de la République fédérale du Nigeria, M. Ould Khelifa a souligné la disponibilité permanente de l’Algérie à renforcer les relations de coopération entre les deux pays, assurant son interlocuteur du plein soutien de l’Algérie au Nigeria dans sa guerre contre le terrorisme et la criminalité, précise le communiqué. Les entretiens avec le président de la Tanzanie ont permis aux deux parties de passer en revue les relations bilatérales et les moyens de les renforcer et de mettre en avant la convergence de vue entre les deux pays concernant les questions régionales et internationales d’intérêt commun. Abordant l’état des relations algéro-maliennes, le Premier ministre malien a exprimé au président de l’APN la reconnaissance de son pays à l’Algérie pour ses efforts et son soutien, notamment à l’égard du processus de restauration de la stabilité dans le nord du Mali. M. Ould Khelifa a, pour sa part, réitéré l’engagement de l’Algérie en faveur du renforcement de sa coopération avec le Mali et de la poursuite de son soutien à ce pays


M. Ould Khelifa anime avec le président nigérian à Abuja une séance sur le développement global et le recouvrement de la paix 

 Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, a animé conjointement avec le président de la République fédérale du Nigeria, Goodluck Jonathan, hier à Abuja (Nigeria), une séance sur les stratégies du développement global et le recouvrement de la paix et de la sécurité. M. Ould Khelifa a évoqué trois points, le premier consiste à accompagner les efforts de paix et de sécurité dans les régions à conflits en Afrique avec des stratégies d’investissement pour garantir la stabilité dans ces zones, indique un communiqué de l’APN.
 Le deuxième point a concerné le principe d’égalité entre les citoyens devant la loi dans le but d’instaurer un climat propice qui permettra aux gouvernants d’exercer leurs prérogatives. Le président de l’APN a souligné que la confiance entre gouvernants et gouvernés était la pierre angulaire de tout régime approuvé par les deux parties. Le troisième point a porté sur les activités commerciales légales et positives entre la population, notamment dans les régions frontalières.  M. Ould Khelifa a centré son intervention sur le rôle de l’Etat dans le soutien du commerce et son encadrement sur les plans matériel et législatif.  Par ailleurs le président de l’APN a souligné l’importance des infrastructures, dans le domaine du transport routier ainsi que leur rôle dans le commerce interafricain, citant à titre d’exemple la route transsaharienne et son importance dans l’intégration régionale.
En outre, M. Ould Khelifa s’est entretenu avec M. Klaus Schwab, président exécutif du Forum économique mondial (Davos) qui a saisi cette occasion pour adresser ses félicitations au Président Abdelaziz Bouteflika pour sa réélection à la magistrature suprême du pays. M. Ould Khelifa représente le Président de la République aux travaux du sommet sur l’investissement et le forum économique mondial sur l’Afrique qui se tiennent du 6 au 9 mai à Abuja (Nigeria).

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions