lundi 18 dcembre 2017 23:34:22

Violences lors du derby USMH-MCA : On a frôlé la catastrophe

Incidents USMH - MCA : La direction harrachie auditionnée par la Commission de discipline

PUBLIE LE : 08-05-2014 | 0:00
D.R

C’est, désormais, devenu une fâcheuse tradition. À chaque derby ou grande confrontation, dans le championnat national de football, on retient son souffle. Non pas seulement pour le résultat technique, mais aussi pour les conséquences engendrées par le phénomène de violence, qui malheureusement gagne de plus en plus de terrain. En dépit des efforts déployés par les pouvoirs public et les différentes instances et organisations spécialisées, il ne se passe pas une journée de compétition, sans qu’on compte un nombre important de blessés et on déplore des actes regrettables de violence. Mardi, au stade du 1er-Novembre d’El- Mohammadia, le derby algérois entre l’USMH et le MCA n’a pas échappé à la règle. Des accrochages, à l’extérieur de l’enceinte, entre les supporteurs des deux clubs, ont fait plusieurs victimes. À l’intérieur du stade, les Harrachis, visiblement remontés et défiant toute autorité, on mit le feu dans les gradins. Ce qui a provoqué un envahissement de terrain de la part de plusieurs supporteurs, fuyant les flammes. Ils ne voulaient pas de la présence des supporteurs du Mouloudia. Il a fallu l’intervention musclée des forces de l’ordre pour installer, dans la tribune réservée aux visiteurs, les quelque  200 fans du Doyen, qui ont fait le déplacement. La partie a pu débuter, ensuite, avec une demi-heure de retard. La victoire de l’équipe locale n’a pas tempéré les ardeurs. Le manager général du MCA, Kaci-Saïd, visé depuis le début de la rencontre, a fait l’objet d’une agression physique sur la main courante. L’important dispositif sécuritaire mis en place, en prévision de cette rencontre à haut risque, a permis, toutefois, d’éviter la catastrophe.
R. M.

Incidents USMH - MCA   
La direction harrachie auditionnée par la Commission de discipline
La direction de l'USM El-Harrach a été auditionnée hier par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel  (LFP), au sujet d'incidents survenus avant le coup d'envoi du derby face au MC Alger, mardi, pour le compte de la 26e journée de Ligue 1.          
Le vice-président de l'USMH, Fayçal Bensemra, a été en effet écouté  par la Commission de discipline que préside Abdelhamid Haddadj.  Avant le coup d'envoi de la rencontre, un incendie s'était déclenché au niveau de la 2e tribune, après qu'un fumigène eut mis le feu à une banderole.
L'incident a nécessité l'intervention des agents de la Protection civile, pour  maîtriser les flammes, retardant ainsi le coup d'envoi de la rencontre d'une vingtaine de minutes.          
Le verdict dans cette affaire devait être rendu au plus tard hier soir, ont révélé des sources concordantes, car les éventuelles sanctions devront  être connues avant le déroulement de la 27e journée, prévue ce week-end.          
Habituellement, la Commission de discipline de la LFP traite ce genre d'affaires les lundis, mais puisque le derby USMH - MCA s'est joué en match en retard, un mardi, elle a dû se pencher dessus, exceptionnellement, hier.          
Grâce à sa victoire (1-0) face au Doyen, l'USMH remonte à la 4e place,  avec 43 points, ce qui le place dans une position favorable pour décrocher une place sur le podium, surtout que l'actuel 3e, la JS Kabylie, ne la dépasse que de trois longueurs.                      
Pour sa part, le MC Alger reste 6e, a égalité de points avec le MC El-Eulma, qui compte lui aussi 41 unités.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions