mardi 25 septembre 2018 07:08:42

Nouvelle attaque au Nigeria : Au moins 200 morts

Au moins 200 personnes ont été tuées dans la dernière attaque perpétrée par des insurgés dans une ville frontalière de l’Etat nigérian de Borno (nord-est), a déclaré un responsable mardi.

PUBLIE LE : 08-05-2014 | 0:00
D.R

Au moins 200 personnes ont été tuées dans la dernière attaque perpétrée par des insurgés dans une ville frontalière de l’Etat nigérian de Borno (nord-est), a déclaré un responsable mardi.

Tard lundi, des insurgés vêtus d’uniformes de l’armée ont pris d’assaut Gamboru, une ville reculée située à la frontière Nigeria-Cameroun, tirant aveuglément sur des résidents, a confié Ahmed Zannah, un représentant de la région au sénat nigérian. Selon le responsable, les assaillants ont mené leur attaque alors que des résidents étaient endormis, incendiant des maisons tout en tirant sur les résidents qui tentaient d’échapper aux flammes.
«Environ 200 décès ont été confirmés après l’incident, et plusieurs personnes ont été blessées. Presque toutes les maisons de la ville ont été détruites par les voyous qui ont lancé des engins explosifs improvisés (EEI) sur les édifices», a indiqué M. Zannah aux journalistes à Maiduguri, chef-lieu de l’Etat. Des témoins ont rapporté que les assaillants ont incendié environ 17 camions dans un marché de bovins de la ville, tout en endommageant environ 100 véhicules, des voitures pour la plupart. Par ailleurs, le président américain Barack Obama a assuré que son gouvernement fera tout son possible afin d’aider le Nigeria à retrouver les 200 lycéennes enlevées à la mi-avril par le groupe armé «Boko Haram», rapportent hier des médias. «Sur le court terme, notre objectif est évidemment d’aider la communauté internationale et le gouvernement nigérian qui forment une équipe, afin de faire tout notre possible pour récupérer ces jeunes filles», a déclaré M. Obama, lors d’un entretien sur la chaîne américaine NBC.
L’objectif à long terme est selon le président américain, de gérer les groupes armés comme celui de Boko Haram, qui a revendiqué l’enlèvement de 276 lycéennes perpétré dans l’Etat nigérian de Borno (nord-est). «Boko Haram, cette organisation terroriste qui sévit au Nigeria, est impliquée depuis très longtemps dans des meurtres de civils innocents (...), a indiqué M. Obama. «Nous allons faire tout notre possible pour leur venir en aide», a-t-il encore affirmé, ajoutant que le gouvernement nigérian avait accepté l’assistance offerte par Washington, sous la forme d’une équipe de militaires et de responsables de police américains.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions