samedi 21 septembre 2019 09:57:12

Trafic de Drogue : 28% de la criminalité organisée

Depuis le début de cette année, les services de la sûreté nationale ont enregistré, à eux seuls, la saisie de 17 tonnes de cannabis et 240.130 comprimés de psychotropes.

PUBLIE LE : 07-05-2014 | 23:00
D.R

Depuis le début de cette année, les services de la sûreté nationale ont enregistré, à eux seuls, la saisie de 17 tonnes de cannabis et 240.130 comprimés de psychotropes. De leur côté, les services de la direction régionale des douanes  de Tlemcen ont annoncé, avant-hier, la saisie de 5,8 tonnes de la même substance au cours des quatre premiers mois de l’année 2013. En provenance des frontières ouest et sud-ouest du pays. Que ce soit par voie terrestre et même maritime, tous les moyens sont bons pour l’acheminer vers notre pays. Les statistiques des dernières années confirment cette tendance et fait état de 267 tonnes de kif récupérés entre 2010 et 2013 par la gendarmerie nationale. Un chiffre énorme qui fait froid au dos et qui surtout interpelle pouvoirs publics et la société civile sur les risques de ce fléau ravageur. Si en 2010, les saisie s’élevaient à 18 tonnes « seulement », le chiffre a atteint 130 tonnes en 2013, soit sept fois plus. Lorsqu’on sait que cette quantité est beaucoup plus importante, si on ajoute les prises opérées par les autres corps de sécurité tels la police et les douanes. 3.877 affaires de stupéfiants ont été traitées, soit une hausse de 22%.    Par voie de mer, les gendarmes ont récupéré plus de 5 q de kif traité rejetés par la mer dans douze wilayas du littoral, notamment à l’ouest du pays (Mostaganem, Aïn-Témouchent,…). La seule bonne nouvelle dans ce sombre tableau est la perte de de 1,4 milliards de dollars enregistrée par les narcotrafiquants lors de ces quatre dernières années. Pour l’année 2013, les pertes s’élevaient à 580 millions dollars.
En termes d’arrestation effectuées par la GN en 2013, il s’avère que 80% des personnes arrêtées ne sont autres que des consommateurs contre près de 20% qui s’adonnaient à la commercialisation de la drogue. On compte 6.230 arrestations parmi lesquelles plus de 3.900 personnes ont été placées en détention provisoire. Par wilayas, il s’avère, selon les statistiques de la GN, que 92% des saisies ont été enregistrées dans 9 wilayas seulement, soit 1/5 du territoire national. Les régions limitrophes au Maroc sont logiquement les plus concernées comme c’est le cas de Tlemcen où plus de 63 tonnes de kif ont été saisies.
SAM

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions