mardi 12 dcembre 2017 07:12:21

Ain Temouchent : Amélioration sensible de l’AEP à Beni Saf

Une amélioration sensible de l’alimentation en eau potable (AEP) est relevée dans la daïra de Beni Saf (30 km d’Ain Temouchent), notamment, son chef-lieu, à la faveur des projets d’investissements en cours de concrétisation sur place, a affirmé le chef de service AEP de la direction des ressources en eaux.

PUBLIE LE : 07-05-2014 | 0:00
D.R

 Une amélioration sensible de l’alimentation en eau potable (AEP) est relevée dans la daïra de Beni Saf (30 km d’Ain Temouchent), notamment, son chef-lieu, à la faveur des projets d’investissements en cours  de concrétisation sur place, a affirmé le chef de service AEP de la direction des ressources en eaux.          
Parallèlement à la mise en exploitation de la station de dessalement de Chatt El Hillal, plusieurs opérations de renouvellement des conduites AEP  ont été finalisées ou en cours de réalisation pour sécuriser l’AEP au niveau de cette importante daïra côtière, a précisé M. Belghaba Cheikh.          Dans le passé, la daïra de Beni Saf ne recevait l’eau en moyenne qu’une  fois tous les quinze jours. Elle est alimentée, actuellement, en ce précieux  liquide durant toute la journée grâce à ces actions de renforcement des réseaux.         
  Le même responsable a rappelé que Beni Saf-ville enregistrait un taux de fuite de l’ordre de 60% des quantités qui lui sont destinées, en raison de la vétusté de son réseau composé de conduites en galvanisé.          
Dans une première tranche pour laquelle une enveloppe de 300 millions de dinars a été allouée, 77 km de conduites AEP ont été renouvelées en PEHD ou multicouches en fonte.          
Cette tranche, qui sera renforcée la construction d’un réservoir de  5.000 m3, en voie d’achèvement sur les hauteurs de Beni Khellad, a amélioré l’alimentation de plusieurs quartiers. Une seconde tranche, dotée d’une même enveloppe, porte sur le renouvellement  de 19 km de réseaux AEP et la réalisation de trois réservoirs totalisant une capacité de 9.000 m3. Cette dernière renforcera l’AEP de plusieurs. Le premier réservoir de 5.000 m3 sera érigé à Ain Bessal pour desservir les côtés est et sud de Beni Saf, qui seront sécurisés, notamment, durant la saison estivale qui enregistre un afflux de près de deux millions. Les deux autres réservoirs d’une capacité de 2.000 m3 chacun, seront construits à Brodj et Dari pour sécuriser les plages de Rachegoune et Madrid,  entre autres. S’agissant des communes de Sidi Safi et Emir Abdelkader, la direction des ressources en eau a renouvelé un total de 33 km de conduites AEP ce qui  a permis de les alimenter régulièrement en cette ressource pour une enveloppe d’environ 100 millions de dinars, souligne-t-on.  
     Concernant enfin les conduites hydrauliques approvisionnant la daïra  à partir de la station de dessalement via le cratère de Dzioua, M. Belghaba  rappelle la pose d’une trentaine de kilomètres de conduites entre ces deux endroits, ce qui permet d’alimenter H24 toutes les villes et centres relevant de cette collectivité locale.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions