mardi 17 septembre 2019 01:36:05

Sur instruction du Président de la République : M. Lamamra prochainement en tournée dans les pays du Sahel

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé, hier à Alger, qu'il effectuera une tournée dans les pays du Sahel, dont le Mali, au courant du mois de mai et ce, dans le prolongement de la réunion interministérielle sur le Sahel, tenue à Alger en avril 2014.

PUBLIE LE : 06-05-2014 | 23:00

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé, hier à Alger, qu'il effectuera une tournée dans les pays du Sahel, dont le Mali, au courant du mois de mai et ce, dans le prolongement de la réunion interministérielle sur le Sahel, tenue à Alger en avril 2014.

M. Lamamra a précisé que c'est le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui l'a chargé d'effectuer une tournée dans les pays du Sahel qui coïncidera avec la tenue à Bamako, le 18 mai 2014, de la 2e session du Comité bilatéral stratégique algéro-malien sur le nord Mali ainsi que de la réunion de consultation au niveau des ministres des Affaires étrangères des pays du sahel. Le chef de la diplomatie qui s'exprimait lors de la conférence-débat animée au siège du MAE par le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO), Kadré Désiré Ouedraogo, a souligné que sa tournée dans les pays du Sahel ainsi que la réunion du Comité bilatéral stratégique algéro-malien sur le Nord Mali permettront de faire le point sur ce qui a été entrepris depuis le mois dernier. Il a expliqué que les deux rencontres, programmées à Bamako, vont dans le sens des efforts de l'Algérie de poursuivre ses bons offices en vue de la réunion des conditions permettant le lancement, dans les meilleurs conditions et délais, du dialogue inter-maliens. Ce dialogue doit être "inclusif", comme souhaité par les Maliens eux-mêmes et par la communauté internationale, a soutenu M. Lamamra. Le chef de la diplomatie algérienne a souligné en outre, que efforts conjoints CEDEAO-Algérie "n'ont jamais cessé en ce qui concerne les mouvements armés maliens du nord Mali alors que les groupes terroristes armés sont exclus de cette dynamique de négociations".

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions