lundi 24 septembre 2018 23:22:00

Journée d’étude sur l’assistance maritime : La sécurité à bon port

L’ensemble des intervenants sont unanimes quant à la nécessité de renforcer le cadre juridique concernant l’intervention en mer.

PUBLIE LE : 06-05-2014 | 0:00

L’ensemble des intervenants sont unanimes quant à la nécessité de renforcer le cadre juridique concernant l’intervention en mer.
C’est en présence d’experts que la direction générale de l’Entreprise portuaire d’Alger a organisé hier une journée d’études sur l’« assistance maritime, cas du port d’Alger.» Guerrah Abdelaziz, directeur général, a relevé que des « efforts doivent être consentis aux fins de combler certaines insuffisances juridiques », à cet effet, un appel est « lancé aux experts chargés d’élaborer. » L’objectif, explique-t-il, est de « sortir avec des recommandations qui seront envoyées aux autorités afin de combler ce vide et déterminer les responsabilités des différents maillons de la chaîne maritime.»
De son côté, Ali Azouaou, enseignant-chercheur à l’Ecole nationale des sciences maritimes, après avoir passé en revue l’évolution terminologique de l’assistance en mer, a fait état de sa satisfaction de voir l’« élargissement de cette notion qui prend désormais en compte, la protection de l’environnement.» De son côté, le commandant Zoubir Khouani s’est interrogé de prime abord sur les meilleures manières pouvant améliorer la recherche des personnes perdues en mer ainsi que la désignation des acteurs qui doivent être intervenir pour leur porter secours. A propos des sinistres maritimes, le spécialiste a souligné que depuis toujours les marins s’entraident pour faire face aux différents accidents. Et le « droit international est venu asseoir la tradition », souligne M. Khouani.
Aujourd’hui, ajoute-t-il, « le sauvetage maritime est devenu une affaire d’Etat légitimant l’institution d’un service public capable d’assumer pleinement sa mission.»
D’autre part, il a rappelé certains sinistres qui ont choqué l’opinion nationale et l’humanité, citant au passage le naufrage du paquebot Titanic en 1912, la collision au Canada de deux navires français et norvégien causant la mort de 2.000 voyageurs, ainsi que la naufrage à Alger en novembre 2004 du cargo le Béchar. A ce titre, il y a lieu de rappeler qu’après cette tragédie du Bechar, l'Algérie a lancé un important dispositif pour équiper le pays de moyens propres en assistance et en sauvetage maritime. Depuis, des remorqueurs de haute mer qui sont « parmi les plus performants au monde », ont été acquis. Et l'Algérie est aujourd'hui un acteur important dans le sauvetage en Méditerranée. Grâce à ces puissants engins, à même de porter assistance aux plus gros navires de commerce, la marine pourra, assurer efficacement la sécurité maritime au large des côtes algériennes où transitent de très nombreux bateaux.
A l’instar de l’ensemble des autres intervenants, le commandant Khouani affirme que « la Méditerranée est une zone à risques.» En effet, comme il le rappellera, le sauvetage maritime correspond au secours et à l’assistance des personnes et des biens en mer, lorsque se présente une situation de détresse.
Si la notion de sauvetage peut, à certains égards, se rapprocher de celle de sécurité, elle s’en distingue toutefois, la sécurité étant, notamment dans le domaine maritime, plus large et englobant des notions de prévention des événements de mer et des accidents du travail, de préservation de l’environnement marin, de lutte contre certains trafics et de maintien de l’ordre public.
Le sauvetage en mer fait donc intervenir plusieurs acteurs, notamment publics sous le volet de l’Action de l’Etat en Mer. Malgré un encadrement normatif international, chaque Etat a mis en place un système qui lui est propre. Par ailleurs l’expert appelle au renforcement du cadre juridique qui s’avère « plus qu’une nécessité.» Et d’ajouter que l’Algérie dispose désormais de grands moyens pour affronter les différents défis maritimes.
Fouad Irnatene

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions