samedi 16 dcembre 2017 00:36:34

Colonies de vacances : 35.000 enfants des régions du Sud et des Hauts Plateaux concernés

Les centres de loisirs en chiffres

PUBLIE LE : 06-05-2014 | 0:00
Ph : Hammadi

La commission intersectorielle chargée de l’organisation des colonies de vacances s’est réunie, hier à Alger, sous la présidence de Mohammed Tahmi, ministre de la Jeunesse et des Sports. Pas moins de 13 responsables, représentant nombre d’institutions, ont pris part à cette première rencontre qui s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la saison estivale.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, et dans une allocution, prononcée lors de cette rencontre, a qualifié cette réunion d'«importante dans la mesure où elle permet de prendre toutes les décisions et mesures nécessaires à la réussite de ce programme estival».
Aussi, M. Tahmi mettra en relief que «le gouvernement a accordé, dans son programme, un intérêt particulier à ce dossier». Il notera, d’autre part, que les préparatifs afférents à l’organisation des colonies de vacances nécessite, en fait, la contribution de l’ensemble des secteurs ministériels concernés, et ce à travers la mobilisation des moyens humains et matériels pour répondre aux besoins de plus en plus croissants émanant des wilayas du Sud et des Hauts Plateaux où cette activité connaît une importante affluence.
Revenant sur la création de cette commission, M. Tahmi a déclaré : «Nous avons décidé, il y a quelques temps, de créer cette commission, puisque cette question n’est pas l’affaire d’un seul ministère, mais plutôt l’affaire de plusieurs institutions. L’objectif est de permettre à nos jeunes, surtout ceux qui viennent de très loin — notamment du Sud et des Hauts Plateaux — de bénéficier de vacances qualité, mais également d’un programme pédagogique adapté qui s’étale sur 15 jours, pour chaque session.»

Initiation de nouvelles sessions thématiques
Il convient de signaler, dans ce contexte, que le programme consacré aux colonies de vacances touchera, cette année, pas moins de 35.000 jeunes. Durant les années écoulées, le nombre des bénéficiaires des colonies de vacances était de 3.000 vacanciers en 2009, avant de passer à 28.574 en 2013.
Il faut dire, dans ce cadre, que la réception de nouvelles infrastructures d’accueil au niveau des wilayas côtières et la restauration et l’équipement des anciens espaces sont d’un impact des plus positifs qui s’est traduit, sur le terrain, par de jeunes vacanciers de plus en plus nombreux, au fil des dernières années. Le défi  d’offrir  à nos jeunes le maximum de places et des vacances agréables a été, donc, relevé haut la main, et l’engouement des jeunes issus des 4 coins du pays pour les colonies de vacances n’en n’est qu’une preuve à l’appuie.
Cette année verra des nouveautés, avec l’initiation de sessions thématiques, souligne le ministre. On apprendra, notamment, l’organisation de sessions scientifiques et d’autres au profit des meilleurs élèves en langue amazigh. Par ailleurs, le ministre a annoncé la mise en place d'un programme intitulé «Plan bleu», lequel programme va toucher toutes les wilayas du littoral et prendra en charge l'ensemble des jeunes des communes situées loin des plages.  
 «Il s'agit de prendre en charge les jeunes non structurés des quartiers  éloignés des plages, et d'initier en leur faveur des activités pédagogiques et de loisirs», a affirmé le ministre.
Un autre Plan bleu qui concerne les 48 wilayas du pays touchera toutes les infrastructures aquatiques, notamment les 250 piscines réparties à travers le territoire national. «Nous allons organiser des activités en faveur des jeunes des quartiers,  à travers les structures de la jeunesse et des sports, en collaboration avec les APC, les daïras les wilayas, et les autres institutions de l'État», a indiqué le ministre.
M. Tahmi a, par ailleurs, appelé à exploiter les infrastructures relevant du secteur de la Jeunesse et des Sports autour desquelles il est possible de créer, a-t-il souligné, «des activités et des programmes beaucoup plus pédagogiques  que de loisirs pour les jeunes durant les week-ends et les autres jours de la  semaine».
Côté emploi, ces opérations ont  permis, en 2013, d'offrir des postes en CDD (contrats à durée déterminée) à 11.084 jeunes chômeurs ou étudiants, a enfin tenu à souligner M. Tahmi.
Soraya Guemmouri

--------------------------

Les centres de loisirs en chiffres
Le bilan chiffré des centres de vacances et de loisirs de jeunes, au titre de l’année 2013 se décline comme suit :

1 - Au titre du MJS
Été 2013 : 1.600 jeunes des Hauts Plateaux et des wilayas du Sud.
Vacances scolaires d’hiver 2013 : 1.500 jeunes.
Vacances de printemps 2014 :    1.500 jeunes.

2 - Au titre des DJSW
Été 2013 :  12.574 jeunes venant de 13 wilayas.
3 - Au titre d’autres secteurs
Été 2013 :  46.127 jeunes pris en charge.

Postes temporaires créés par cette campagne
1.110 directeurs, gestionnaires
4.878 animateurs
453 médecins et techniciens de la santé.
Soraya G.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions