dimanche 18 novembre 2018 18:21:10

Journée mondiale de la liberté de la presse : Des manifestations à la mesure de l’événement

La célébration de la journée mondiale de la Liberté de la presse a donné lieu à l’organisation de nombreuses manifestations, des rassemblements et rencontres qui ont permis aux membres de la corporation, représentants de la société civile, partis politiques, de se rencontrer, communier et se recueillir à la mémoire des journalistes disparus ou assassinés par le terrorisme.

PUBLIE LE : 05-05-2014 | 0:00
D.R

La célébration de la  journée mondiale de la Liberté de la presse a donné lieu à  l’organisation de nombreuses manifestations, des rassemblements et    rencontres qui ont permis aux membres de la corporation, représentants de la société  civile,  partis politiques, de se rencontrer, communier et se recueillir à la mémoire des journalistes disparus ou assassinés par le terrorisme.

Ce fut aussi l’occasion de réitérer, collectivement, la nécessité de défendre et promouvoir, dans un même élan,  toute l’amplitude de la liberté d’expression, apanage d’un état de droit et de démocratie par le parachèvement des mesures juridiques régissant le secteur de l’information et de la communication. Plusieurs conférences,  débats  pertinents autour du thème du jour, en l’occurrence la liberté de presse ont été  programmés en cette circonstance.     
Cette célébration a donné lieu, samedi passé, dans les wilayas du Centre à l’organisation, par la corporation des journalistes et correspondants de presse, de conférences  et cérémonies de recueillement à la mémoire des martyrs du devoir professionnel,  assassinés par le terrorisme.           A Blida, l’événement a été marqué par l’organisation, à la salle des conférences de la wilaya, d’une journée d’étude sur le rôle du journaliste et les sources d’information, animée par des spécialistes issus de différentes universités du pays, ainsi que de journalistes qui ont fait part, en la circonstance,  de leur expérience en matière de relations avec les sources d’information. Organisée à l’initiative de l’association de wilaya des journalistes et correspondants, elle a constitué une opportunité aux membres  de la corporation pour exposer aux autorités locales, présentes dans la salle,  les difficultés d’accès aux sources d’information.  A Médéa, "Plume libre", association locale de la corporation, a organisé  une rencontre en rapport avec le métier, à l’université Yahia-Fares, où le  président de la Fondation nationale pour la promotion de la Santé et le développement  de la recherche (Forem), M. Mustapha Khiati, a souligné la nécessité de renforcer la présence des médias nationaux dans les pays voisins.
 A Tizi-Ouzou, cette halte a été marquée par des hommages rendus par l’association des journalistes et correspondants (AJECTO) et la direction locale de la culture à trois doyens de la presse que furent Temzi Ramdane, ancien journaliste  à l’APS, Saïd Smaïl, ancien journaliste à El Moudjahid et, à titre posthume,  à feu Mhand Saïd Ziad, ancien journaliste d’El Moudjahid, Algérie  Presse Service et à l’hebdomadaire Algérie Actualités, où il s’est distingué par sa chronique Le Jardin. Une délégation de journalistes s’est déplacée à Djemaa Saharidj, dans la commune de Mekla, pour se recueillir sur sa tombe.  
                                     
Hommage aux serviteurs   de la presse
Les wilayas de l’Ouest  n’étaient pas en reste. Les walis d’Oran, de Sidi Bel-Abbès et de Mostaganem ont organisé des réceptions en l’honneur des journalistes et correspondants locaux. Ils  ont souligné, dans leur prise de parole, le rôle primordial que jouent les médias en tant que parties prenantes dans le processus de développement local.  Deux journalistes, les défunts Djelloul Djeddi et Douadji Mourad,  ont été honorés, à titre posthume, par le wali de Sidi Bel-Abbès.
Leurs familles  ont reçu des cadeaux et des distinctions à cette occasion. Dans la wilaya de Tlemcen, les présidents des APC de Tient et d’El-Ghor  ont honoré les journalistes et les correspondants locaux, en leur offrant une  collation et des cadeaux en signe de reconnaissance aux efforts déployés au  profit de la collectivité et pour renforcer le processus de développement local.  Pour leur part, les correspondants de la wilaya de Saïda ont mis sur pied, à la maison de la presse de la ville, une exposition contenant des  articles et des photos de presse. Il a été programmé également un atelier d’écriture journalistique au profit des élèves des trois paliers de l’enseignement. Des prix et autres distinctions ont été décernés aux lauréats du concours "Le petit journaliste".  Cette journée mondiale a été une occasion pour les gens de la presse de la wilaya de Mostaganem de prendre part à une rencontre sur la presse sportive, situation et perspective.  Les intervenants ont mis en exergue les difficultés  que rencontrent les reporters dans la couverture des évènements sportifs. Pour sa part, l’université d’Oran organise, aujourd’hui, une journée d’étude sur "La pratique journalistique et le paysage médiatique national".
Des universitaires  et des professionnels de la presse viendront débattre de la situation et des perspectives de la presse en Algérie.
Synthèse de M. Bouraib

----------------------------------

SETIF
Les représentants locaux de la presse chez le wali
C’est dans les salons de la wilaya que Mohamed Bouderbali, wali de Sétif, a convié, hier, l’ensemble des représentants locaux de la presse nationale, publique et privée.
A l’issue de cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la Liberté de la presse et qui s’est tenue en présence du président de l’APW et de l’ensemble des autorités civiles et militaires de la wilaya, le wali interviendra pour féliciter l’ensemble des composantes de la corporation, faire état des avancées enregistrées par le presse nationale ces dernières années aussi bien en matière de liberté d’expression que de la multiplication de moyens d’information écrits, parlés et filmés sur l’ensemble du territoire national.
Autant d’acquis, a-t-il dit, qui permettent à l’Algérie de gagner bien du terrain dans ce domaine à bien des niveaux et permettre à la presse algérienne de s’affirmer régulièrement dans la mission qui est la sienne qui encouragera de ce fait profondément l’action du journaliste consacrant néanmoins une part importante de son intervention au volet inhérent à la déontologie à l’effet de préserver la crédibilité qui se doit.
Il saisira cette opportunité pour rappeler les instructions données à ses services à l’effet de faciliter la mission de la presse qu’il qualifiera de partenaire privilégié dans l’action du développement et le rôle qu’elle s’assigne dans ce domaine en tant que miroir de la société et trait d’union entre l’administration et le citoyen.
Le président de l’APW, Fateh Kerouani, interviendra, à son tour, pour souligner la mission à la fois noble et ardue qui incombe à la presse de même la responsabilité qui lui incombe à l’endroit des intérêts de la nation.
Le wali, accompagné de l’ensemble des correspondants et journalistes, s’est rendu ensuite à l’université Sétif 2 où il a assisté à une partie des travaux du seminaire national organisé par la faculté des sciences humaines et sociales autour «  des politiques de la communication publique en Algérie. »
Au CHU Saadna-Abdennour, le wali, accompagné des membres de la délégation, rendront visite à un ancien journaliste hospitalisé au service de néphrologie.
Le wali s’entretiendra avec les médecins sur le prise en charge du malade et rassurera cet ancien journaliste du journal En-Nasr, qui ne manquera pas de faire état de son sentiment de satisfaction pour ce geste qui lui va droit au cœur. Au siège de Radio Sétif, où il sera aceuilli par le directeur, Ahmed Hamache, et ses collaborateurs, le wali visitera les différentes structures de cette radio qui a été inaugurée en 2007 par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et s’adressera en direct aux citoyens de cette wilaya, établissant par la même l’action développée par cette radio sur le terrain et réitérant ses vives félicitations aux composantes de la famille de la presse qui seront dans le courant de l’aprèsmidi, les invités de la sûreté de wilaya.
F. Zoghbi

----------------------------------

Ouargla
Dynamiser les cellules de communication
Les participants à une journée d’étude sur "la situation de la presse à Ouargla et ses rapports avec le développement local",  tenue hier  à Ouargla, ont plaidé pour la dynamisation de la mission des  cellules de communication au niveau des différentes institutions en vue de permettre aux journalistes d’accéder à l’information.
Les intervenants, universitaires et hommes de la presse, ont, lors de  cette rencontre, initiée au titre de la célébration de la journée mondiale de la Liberté de la presse, recommandé la mise en place de mécanismes de communication entre les élus locaux et les journalistes pour dynamiser la mission de la presse de proximité en vue de permettre aux citoyens, tous niveaux et tendances confondus, d’accéder à l'information.
La création de banques de données au niveau des directions exécutives de la wilaya de Ouargla servant de ponts de communication entre ces structures et les journalistes, l’instauration de mesures incitatives en direction du personnel de la corporation journalistique pour leur implication dans les efforts de développement  local, ont également été soulignées par les participants.
Mise sur pied par la commission de la communication à l’assemblée populaire  de la wilaya d’Ouargla, cette rencontre d’une journée qui a regroupé les élus locaux, directeurs exécutifs, représentants d’associations socioculturelles, a donné lieu à l’animation d’une série d’exposés afférents aux "rapports de l’économie et la presse", "la presse et les élus" et "la situation  de la presse à Ouargla et sa relation avec le développement local".

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions