lundi 18 novembre 2019 19:04:16

Entretien, NAHD : Younes Ifticen, entraineur : « J’espère que les coulisses n’auront pas droit de cité »

"J’espère que tout le monde jouera le jeu et que les coulisses malsaines n’auront pas droit de cité, en cette fin de saison."

PUBLIE LE : 05-05-2014 | 0:00
D.R

Le Nasria affiche une forme éblouissante depuis votre prise en main de l’équipe…
Dieu merci, j’ai apporté le plus attendu de moi par les dirigeants du club, qui ont fait appel à moi au moment où l’équipe connaissait des difficultés en championnat. J’ai accepté de relever le défi parce que le NAHD est un grand club, au passé glorieux, qui a enfanté la crème des footballeurs algériens. C’est un club que j’avais déjà entraîné par le passé et avec lequel j’ai gardé de très bons souvenirs.

Quel est le secret de l’ascension fulgurante que connaît le NAHD depuis votre arrivée ?
Il n’y a pas de secret à la réussite. Celle-ci est la résultante des efforts fournis par les joueurs, du travail sérieux que nous accomplissons tous les jours à l’entraînement, de la discipline instaurée au sein du groupe, de l’état d’esprit solidaire qui anime les joueurs et de leur engagement à donner le meilleur d’eux-même pour honorer les couleurs du club, accomplir leur mission comme il se doit et justifier leur statut de professionnels et l’argent qu’ils perçoivent.

On peut dire sans risque de nous tromper que votre venue n’est pas étrangère à ce parcours des plus positifs du NAHD…
Cela me fait plaisir de vous l’entendre dire. Comme vous le savez bien, j’aime mon métier et j’accompli mon travail avec amour, passion et abnégation. Cela fait des années à présent que j’exerce ce métier d’entraîneur. J’ai acquis beaucoup d’expérience et je fais en sorte de me mettre en adéquation avec l’évolution du football moderne.
Lorsque je m’engage avec une équipe, je me donne à fond pour mériter la confiance placée en moi par les dirigeants.

Vous-êtes aussi réputé pour être un bon communicateur avec les joueurs...
J’accorde beaucoup d’importance à ce volet. Pour être suivi dans ma démarche par les joueurs, ils doivent avant tout bien comprendre et assimiler mon message.
Je leur parle beaucoup, parce qu’un entraîneur est aussi un psychologue en quelque sorte. Garder le groupe mobilisé, motivé et lui apporter la confiance nécessaire est primordial afin de pouvoir avancer.

Le Nasria est second à deux journées de la fin, peut-on dire dès à présent que c’est bien parti pour l’accession ?
 Si vous jetez un coup d’œil sur le classement général et sur les matches qui restent à jouer, vous comprendrez bien, qu’il faudra tenir bon jusqu’au bout pour réaliser l’accession.
Ce qui signifie que rien n’est encore joué et que l’on doit faire le maximum lors de nos deux prochains rendez-vous décisifs face à l’ASMO, puis contre l’OM pour assurer notre montée en Ligue 1.
Car en plus de l’USMBA, du NAHD et de l’ASMO qui occupent les trois places du podium synonymes d’accession, il y a aussi l’OM et l’USMB qui demeurent à l’affût et qui constituent encore un danger potentiel. Vous savez, le NAHD pouvait assurer l’accession avant ces deux dernières journées parce que la défaite face à Hadjout chez lui et le match nul contre le MSPB à domicile, nous ont fait mal, surtout que la victoire était à notre portée lors de ces deux rencontres.

Ce week-end, un périlleux déplacement vous attend face à l’ASMO. Comment voyez-vous ce match ?
C’est un match qui opposera deux belles équipes, réputées pour être des écoles de formation ayant de tout temps enfanté des joueurs de talents. En plus, il s’agira d’une rencontre entre deux prétendants directs à l’accession. Comme aucune des deux formations ne voudra se mettre en danger, au risque de voir l’OM qui jouera à domicile la rejoindre ou la dépasser au classement, il faudra s’attendre à des débats très serrés où chaque équipe jouera pour gagner. J’espère seulement que malgré l’enjeu, le fair-play et la sportivité seront au rendez-vous. Mon équipe fera le maximum et se battra avec ses tripes pour ne pas rentrer bredouille à la maison. On n’a plus le droit à l’erreur en cette phase finale du championnat. On aura une oreille attentive aussi sur l’autre match choc qui opposera dans la même configuration l’USMBA à l’USMB.

On peut dire que la rencontre NAHD-OM de la dernière journée pourrait être celle de l’accession de l’une des deux équipes, si le Nasria et l’USMB perdent respectivement face à l’ASMO et à l’USMBA…
 Pour le moment, on n’a pas encore perdu et inchallah tel ne sera pas le cas (rire) ! Cela dit, ce cas de figure pourra se présenter et notre confrontation contre Médéa pourrait être décisive pour la montée. C’est pour vous dire la pression qui pèse sur l’équipe. Les dirigeants et le staff technique, faisons le maximum pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions.

Il serait dommage que le NAHD manque l’accession si près du but, n’est-ce pas ?
Je ne préfère même pas imaginer ce scénario catastrophe après tant d’efforts déployés ! J’estime que le Nasria, avec lequel j’ai déjà réalisé l’accession en 1997, retrouvera l’élite du football national. Soit la place qui lui sied le mieux et qu’il n’aurait jamais dû quitter. Inchallah on donnera du bonheur à nos formidables supporters qui sont toujours derrière leur équipe de toujours. J’espère seulement, que tout le monde jouera le jeu et que les coulisses malsaines n’auront pas droit de cité, en cette fin de saison.
Entretien réalisé par
Mohamed-Amine Azzouz

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions