jeudi 19 septembre 2019 13:50:48

ANDI, Investissements étrangers en Algérie : 11 pays émetteurs de flux d’IDE en adhésion totale avec la règle 51/49%

Onze pays ont investi en Algérie durant le 1er trimestre 2014, en adhésion totale avec la formule du partenariat 51/49%, pour une valeur de plus de 129 milliards de DA (près de 1,8 milliard de dollars), soit 19% du total des investissements déclarés, selon l’Agence nationale de développement de l’investissement (Andi).

PUBLIE LE : 03-05-2014 | 23:00
D.R

Onze pays ont investi en Algérie durant le 1er trimestre 2014, en adhésion totale avec la formule du partenariat 51/49%, pour une valeur de plus de 129 milliards de DA (près de 1,8 milliard de dollars), soit 19% du total des investissements déclarés, selon l’Agence nationale de développement de l’investissement (Andi).

Les investissements étrangers déclarés par pays d’origine ont enregistré  au cours de ce 1er trimestre 2014, pas moins de 11 pays émetteurs de flux d’investissements  directs étrangers (IDE), "en adhésion totale avec la formule du partenariat instaurée par les pouvoirs publics depuis la promulgation de la loi de finances  complémentaire de 2009, totalisant 17 projets, relève la note sur les investissement déclarés auprès de l'Andi.          
Ces projets de partenariat devraient générer 11.107 postes d’emploi directs, soit 22% du nombre global des postes d’emploi (51.608 postes) que devront générer les investissements déclarés au 1er trimestre, précise une note sur les investissements déclarés auprès de l’Andi entre janvier et mars 2014.          
La France vient au premier rang avec quatre (04) projets déclarés, soit  (23,53%) de l’ensemble, la Chine, trois (03) projets (17,65%) et la Turquie avec deux (02) projets (11,76%) du total.         
D'autres pays ont enregistré chacun un (01) projet (Égypte, Émirats arabes unis, Espagne, Finlande, Jordanie, Inde, Suisse et Syrie) représentant chacun  5,88% de l’ensemble des projets déclarés durant le 1er trimestre de l’année en cours.          
Sur le plan financier, la note de l’Andi relève la prédominance de la  Turquie avec une valeur de plus de 59 milliards de DA, soit 45,89%, suivie de la Suisse avec 57,6 milliards de DA, soit (44,77%), de la France avec près 6,74  milliards de DA (5,24%) et de la Chine avec 1,49 milliards de DA (1,16%).  Le reste des pays avoisine 1% en moyenne.          
Les investissements étrangers déclarés par secteur d’activité regroupé  sont versés principalement dans les industries avec 15 projets sur un total  de 17 projets déclarés, et à moindre mesure dans le BTPH avec deux (02) projets.          
Le montant des projets d’investissement déclarés en Algérie durant le  premier trimestre 2014 a plus que doublé pour atteindre plus de 682 milliards  de DA, contre 305 milliards de DA à la même période de l’année écoulée, confirmant une relance de l’investissement entamée depuis l’année écoulée grâce aux dispositions de facilitations prises durant ces dernières années.          
"La dynamique de l’investissement observée durant l’année 2013 a été maintenue durant le premier trimestre de l’année 2014", a déclaré  Abdelkrim Mansouri, directeur général de l’Andi.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions