Ligue des champions d’Afrique : Groupe difficile pour les Sétifiens

L’ESS est la seule équipe algérienne engagée en Ligue des champions d’Afrique (phase de poules). Suite au tirage au sort qui a eu lieu dernièrement au Caire, les sétifiens sont tombés devant deux sérieux clients qui sont l’ESTunis et le CSSfak, le détenteur de la coupe de la CAF.
PUBLIE LE : 04-05-2014 | 0:00

L’ESS est la seule équipe algérienne engagée en Ligue des champions d’Afrique (phase de poules). Suite au tirage au sort qui a eu lieu dernièrement au Caire, les sétifiens sont tombés devant deux sérieux clients qui sont l’ESTunis et le CSSfak, le détenteur de la coupe de la CAF.

On subodore, d’ores et déjà, les difficultés qui attendent le représentant algérien. Il y’aura aussi dans le groupe b la formation libyenne du Ahly Benghazi. Tout le monde sait que les poulains de Kheireddine Madoui ne sont pas au mieux de leur forma, surtout que le championnat national de Ligue1 Mobilis n’est pas encore terminé. Il ne s’achèvera que le 24 mai courant. Là aussi, l’ESS sera confronté à un problème qui risque de lui donner beaucoup de soucis lorsqu’on sait que le match aller ESS-CSSfax programmé au stade du 08 mai 45 entre le 23 et le 25 mai pourrait les obliger à demander d’avancer leur dernière rencontre contre l’USMA à Bologhine. On ignore, pour le moment, la position de la LFP de Mahfoud Kerbadj, mais ce ne sera pas aisé pour les sétifiens. Ceci dit, la compétition débutera très tôt pour la formation algérienne. En effet, les gars d’Aïn El Fouara se déplacera dès la première journée à Tunis pour y affronter un adversaire qu’ils ne connaissent que trop bien, l’ESTunis. Ce sera entre le 16 et le 18 mai courant. C’est une rencontre qui déterminera le reste de la compétition. Puis, une semaine plus tard, c’est l’autre formation tunisienne, le CSSFax, qui viendra rendre visite à notre représentant. Comme il joue encore pour s’assurer la deuxième place, il ne lui sera pas facile d’avoir la tête sur les épaules pour jouer sur deux fronts, surtout s’il sera obligé de présenter deux équipes comme l’avait vécu le CSC en coupe de la CAF. Là, l’aigle noir pourrait se faire « déplumer » malgré lui. Car, le football ne peut s’accommoder de l’inhumain. Ce que les supporters sétifiens craignent demeure le fait que l’équipe fanion n’aura pas de vacances. Elle jouera, en effet, au mois de juin contre le représentant libyen avant d’aller à Benghazi lui donner la réplique pour le compte de la 4ème journée de cette compétition de la Ligue des champions d’Afrique . Ce sera entre le 25 et 27 de juillet. Puis, en Août, c’est la venue de l’équipe tunisienne de l’ESTunis à Sétif. Puis, lors de la dernière journée, les sétifiens se déplaceront à Sfax pour en découdre avec le CSSFax. Il est certain qu’un véritable marathon attend la formation algérienne de l’ESS. Il faut dire que cette compétition africaine ne donne pas le temps aux équipes participantes de participer à cette compétition aussi prestigieuse qu’elle soit. Une équipe, qui ne peut avoir une période pour aller en vacances et se préparer pour la nouvelle saison, ne pourra pas tenir dès l’ouverture du prochain exercice. Il est attendu à ce que l’ESS constatera les dégâts dès le début du mois de juillet avec le mois du ramadhan. Elle ne pourra pas gérer son effectif qui voudra bénéficier de temps de repos à l’instar des autres clubs.
HAMID GHARBI

Groupe A :
TP Mazembe (RD Congo), Al Hilal (Soudan), Zamalek (Egypte), Vita Club (RD Congo)
Groupe B :
Espérance Sportive de Tunis (Tunisie), Club Sportif Sfaxien (Tunisie), ES Sétif (Algérie), Ahly Benghazi (Libye)
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com