La telephonie 4G sans fil en mode fixe operationnelle

Mme Derdouri : « 2 millions de raccordements à l’Internet d’ici 2016 »
PUBLIE LE : 03-05-2014 | 0:00

Le lancement de la 4G mobile est prévu vers la fin 2015.

La 4G en mode fixe débarque en Algérie quatre mois après le lancement de la 3G mobile. Son lancement commercial se fera à partir d’aujourd’hui et simultanément, sur les chefs-lieux des 48 wilayas.
« Ce premier lancement est destiné en premier lieu aux professionnels. Il ne sera élargi au grand  public qu’une fois l’investissement amorti », selon Algérie Télécom.
La mise en place de la nouvelle technologie LTE s’inscrit dans la dynamique  d’investissement d’Algérie Télécom, visant à moderniser et développer un réseau national de très haut débit dense, performant et de haute qualité.
Une réalisation qui mettra le pays à l’heure des dernières technologies de l’information et de la communication et rattraper l’énorme retard qu’il accuse en la matière par rapport aux pays voisins.
Elle a été dévoilée dans la soirée, de  mardi dernier, lors d’une cérémonie organisée au niveau de l’hôtel Hilton d’Alger, en présence de la ministre des Postes et Technologie de l’information et de la communication, Zohra Derdouri, et du PDG d’Algérie Télécom, M. Azouaou Mahmel. Le lancement de la 4G était initialement fixé pour début mai. Pari donc tenu pour l’équipe d’Algérie Télécom.
Après un discours, prononcé par Mme Derdouri, où elle a mis l’accent sur « l’évolution notable » du marché des télécommunications en Algérie, aussi bien dans le mobile que dans le fixe, en précisant également, que cette technologie « ne remplace aucune autre existante déjà », elle est « complémentaire » à celles qui existent déjà (GSM, EDGE, UMTS, CDMA2000…), notamment pour augmenter la connectivité du pays. Cette technologie est adaptée aux spécificités du pays : grandes superficies, zones du Sud, zones rurales, frontalières…  
A la faveur du lancement de la technologie 4G LTE, AT propose deux offres commerciales ciblant en premier lieu le marché des entreprises.
La première offre porte sur 5Go avec un tarif de 3.500 DA par mois pour un volume de téléchargement de 5Go. La seconde offre de capacité de 10 Go sera proposée à 6.500 DA par mois pour un volume de rechargement de 10 Go.
« Un seul accès sera suffisant pour une entreprise, une famille ou un cyber espace ».
Ces offres seront disponibles au niveau du réseau commercial d'Algérie Télécom à partir d’aujourd’hui. Elles seront par la suite, enrichies diversifiées et étendues aux clients résidentiels progressivement », a expliqué la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Zohra Derdouri, lors de son allocution, en soulignant qu’elle correspond par sa facilité de mise en place à une couverture très rapide sur l’ensemble du territoire algérien et qu’un seul accès correspond à de multiples accès. « Un seul accès sera suffisant pour une entreprise, une famille ou un cyber espace. »
Mme Derdouri, a par ailleurs fait savoir que cette technologie a été décidée en ce temps par le gouvernement avec tous les textes qui lui correspondent qui sont bien étudiés et préparés. « Ces textes correspondent à la stratégie du haut et très haut débit, qui correspond à la mise en place du gouvernement relative à l’utilisation de l’usage des TIC », annonce-t-elle en précisant « que c’est une technologie qui est vecteur impératif pour le développement d’une économie numérique basée  sur le savoir, qui est l’un des objectifs du gouvernement algérien ».
Cette nouvelle technologie, dira la ministre, favorisera la création de micro-entreprises, qui fait partie de la politique du gouvernement pour la revente de la technologie et des services associés, notamment pour le développement des services appropriés.   
L'objectif attendu par Algérie Télécom à travers ce lancement est de « desservir les zones non couvertes par l’ADSL et répondre à des besoins spécifiques et à cet effet elle se fixe comme objectif le déploiement de 2000 sites eNodeB à fin 2015, contre 200 sites déjà déployés sur les 48 wilayas avec une capacité de 100.000 clients par site », a indiqué, de son côté, Azouaou Mahmel, PDG d’Algérie Télécom qui table sur 2 millions d’abonnés d’ici 2016.
Il s’agit également d’un pas de géant vers l’édification de la société de l’information et de l’économie du numérique dont les retombées bénéficieront aussi bien à l’économie nationale qu’aux particuliers. « Les opérations de lancement (dont le cahier des charges) de cette nouvelle technologie sont prévues vers la fin de l'année 2015. Le choix du lancement de la 4G vers la fin 2015 a pour objectif de permettre aux trois opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis, Ooredoo et Djezzy)  de "mieux déployer la 3G", dont la licence leur a été accordée en décembre 2013 », annonce la ministre.
M. Azouaou a entre autres, fait savoir, qu’ d'Algérie Télécom  « poursuit ses efforts de développement dans les réseaux de très haut débit sur tout le territoire national ». Dans cette optique il ajoutera que « la mise en œuvre de la 1re phase de déploiement de la 4G LTE permettra  au personnel d'AT de maîtriser les processus d’ingénierie et de déploiement de cette nouvelle technologie. »
Pour lui, « la 4G LTE constituera une base importante pour la préparation des phases suivantes, l’objectif étant de répondre à la demande croissante en matière de haut et très haut débit et de consolider le positionnement d’Algérie Télécom en tant que leader technologique. »
Kafia Ait Allouache


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com