jeudi 20 septembre 2018 00:38:14

Hydrocarbures : Les volumes découverts en 2013 s’élèvent à 629 millions de Tep

Les volumes d’hydrocarbures découverts en 2013 en Algérie ont atteint 629 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep), dont 153 millions de Tep ont été extraits, selon des chiffres de l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft).

PUBLIE LE : 03-05-2014 | 0:00
D.R

Les volumes d’hydrocarbures découverts en 2013 en Algérie ont atteint 629 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep), dont 153 millions de Tep ont été extraits, selon des chiffres de l’Agence nationale pour la valorisation  des ressources en hydrocarbures (Alnaft). « L’état annuel des réserves d’hydrocarbures établi au 1er janvier 2014 qui concerne la période comprise entre le 1er janvier 2013 et le 1er janvier  2014 fait ressortir d’une part, que le soutirage net durant 2013 (153 millions de Tep) a été compensé et d’autre part, le niveau des réserves d’hydrocarbures a augmenté de 476 millions de Tep, soit au total, un niveau de ressources globales de 629 millions de Tep mis en évidence durant cette période », indique Alnaft  dans une note d’information sur ses activités en 2013, transmise à l’APS. Pour les réserves globales, Alnaft souligne que « l’augmentation des réserves de 476 millions de Tep associée au soutirage net de 153 millions de  Tep enregistré durant l’année 2013, se traduit donc par un niveau de ressources mis en évidence de 629 millions de Tep ».          L’agence attribue cette performance à l’intensification de l’effort  d’exploration en 2012 et en 2013 en termes de forage d’exploration et d’acquisition sismique qui a permis la mise en évidence de nouvelles ressources d’hydrocarbures en 2013. Pour le pétrole brut, l’agence précise que l’augmentation des réserves de 81 millions de tonnes (636 millions de barils), associée au soutirage net  de 50 millions de tonnes durant l’année 2013, s’est traduit par un niveau de ressources mis en évidence de 130 millions de tonnes (1.022 millions de barils). Les réserves de gaz naturel ont augmenté de 321 milliards de m3 en 2013, alors que les volumes extraits ont atteint 86,17 milliards de m3 en 2013. Le  niveau de ressources en gaz mis en évidence durant l’année dernière s’est élevé  à 407 milliards de m3, selon les mêmes chiffres. Celles de condensât ont augmenté de 55 millions de tonnes (494 millions de barils) en 2013. Les ressources mis en évidence ont atteint 64 millions de tonnes (575 millions de barils) en comptant un soutirage net de 50 millions de tonnes. Pour le GPL, les réserves ont augmenté de 20 millions de tonnes. Ce volume associé au soutirage net enregistré durant l’année 2013 de 6,61 millions de tonnes, s’est traduit par un niveau de ressources mis en évidence de 27 millions  de tonnes.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions