samedi 22 septembre 2018 17:03:17

Selon le FCE : Les TIC vecteur de changement pour l'économie et l'entreprise

Le déploiement rapide des nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) en Algérie sera vecteur d'un changement majeur pour l'économie et l'entreprise en particulier, a estimé hier à Alger le vice-président du Forum des chefs d'entreprises (FCE) M. Salah-Eddine Abdessemed.

PUBLIE LE : 30-04-2014 | 0:00

Le déploiement rapide des nouvelles technologies de  l'information et de la communication (TIC) en Algérie sera vecteur d'un changement majeur pour l'économie et l'entreprise en particulier, a estimé hier à Alger le vice-président du Forum des chefs d'entreprises (FCE) M. Salah-Eddine Abdessemed. "L'introduction rapide des TIC dans l'économie aura un triple impact, le premier sera au niveau de l'administration économique où le besoin est important",  a souligné M. Abdessemed, en marge des travaux de la journée algéro-suédoise sur le haut débit mobile. Second point, commun au gouvernement et au patronat, la modernisation des procédures bureaucratiques va permettre d'alléger les étapes administratives, un volet qui" s'adresse directement aux entreprises qu'elles soient privées ou publiques, leur permettant d'améliorer leur productivité, leur compétitivité et leur redynamisation", a ajouté M. Abdessmed. Troisième point et principal "est le besoin de l'Algérie d'aller vers la création d'entreprises pour être dans les standards régionaux qui compte près de 1,5 million d'entreprises par économie. L'objectif est la création de  800.000 nouvelles entreprises", a-t-il avancé. Concernant ce segment, le FCE estime "qu'il existe un gisement de création  d'entreprises, de richesses et donc d'emplois, soit un élément fortement contributeur  à la croissance du PIB et de l'économie. A la faveur de cette stratégie, nous amélioreront la visibilité de nos entreprises à l'étranger à travers le e-commerce qui n'existe pas en Algérie car la monétique n'est qu'à ses débuts, le paiement par cash domine alors que  le paiement par Internet vient seulement d'être autorisé, a fait remarquer le même responsable.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions