mardi 22 octobre 2019 22:38:30

Fabrication d’équipements de radiothérapie : La société américaine Varian ouvre un bureau à Alger

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a annoncé, hier à Alger, l'ouverture à Alger d'un bureau de la société américaine Varian, spécialisée dans la fabrication d'équipements de radiothérapie, dans le but de couvrir toute la région de l'Afrique du Nord.

PUBLIE LE : 29-04-2014 | 23:00
D.R

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a annoncé, hier à Alger, l'ouverture à Alger d'un bureau de la société américaine Varian, spécialisée dans la fabrication d'équipements de radiothérapie, dans le but de couvrir toute la région de l'Afrique du Nord.

L’ouverture d'un bureau à Alger est à même de régler "définitivement" les problèmes liés à la maintenance, à la garantie de pièces de rechange et au suivi des équipements de radiothérapie pour une meilleure prise en charge des malades atteints de cancer, a affirmé le ministre, lors d'une audience accordée à la délégation américaine, présidée par le président de la société Varian, Burt Lang.
L'engagement de la société américaine ne se limite pas uniquement à doter l'Algérie d'accélérateurs, mais aussi à garantir leur montage selon les normes internationales, a précisé M. Boudiaf, exhortant la délégation américaine à visiter les centres anticancéreux, en vue d'inspecter les espaces consacrés au montage des équipements de radiothérapie. Le ministre a réaffirmé l'engagement de l'état algérien à se débarrasser "définitivement" de certains problèmes qui entravaient, ces dernières années, la chaîne des soins prodigués aux personnes atteintes de cancer, dont la radiothérapie, évoquant l'installation d'une commission nationale, œuvrant avec un groupe de travail et le professeur Messaoud Zitouni, chargé du plan national de lutte contre le cancer 2015-2019. Le président de la société Varian s'est félicité du partenariat algéro-américain dans le domaine de la santé, affirmant que sa présence à Alger à la tête d'une délégation d'experts s'inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des clauses du mémorandum d'entente signé entre les deux parties, pour une meilleure prise en charge des malades. Le responsable américain s'est dit prêt à accompagner l'Algérie dans la mise en œuvre du plan national de lutte contre le cancer, soulignant que son pays poursuivra le transfert de technologies et de techniques de pointe vers l'Algérie. S'adressant à la délégation américaine, le ministre de la Santé a assuré que les pouvoirs publics réuniront toutes les conditions nécessaires aux États- Unis d'Amérique, intéressés par l'ouverture d'un hôpital américain à Alger.
Seulement 8.000 personnes atteintes de cancer bénéficient chaque année de la radiothérapie sur un total de 28.000 patients nécessitant ce traitement, en raison du grand déficit enregistré dans ce domaine.

--------------------------

Du 3 au 5 mai
Assises régionales de la santé 
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a annoncé l'organisation des Assises régionales de la santé du 3 au 5 mai, en prélude aux Assises nationales prévues debut juin prochain. Ces Assises se tiendront les 3 et 4 mai dans les wilayas d'Annaba et de Constantine (est du pays), d'Alger et de Médéa (centre), et de Biskra et de Béchar (sud est et sud- ouest), et les 4 et 5 mai dans la wilaya d'Oran (opuest), a indiqué à l'APS, une source du ministère. Elles porteront sur les questions liées à la santé et à sa gestion, et seront sanctionnées par des recommandations à soumettre aux prochainesAssises nationales prévues en juin, pour l'élaboration de l'avant-projet de loi relative à la santé.
Elles se dérouleront au niveau de six ateliers, à savoir : le système  national de la santé, la déontologie professionnelle, le financement  du système de la santé, la prévention, et la protection et la promotion de la santé, outre la politique sanitaire, les ressources humaines, la formation, la recherche et le système national de l'information sanitaire. Participeront à ces assises, les directions de la santé et de la population, les gestionnaires de CHU, d'établissements hospitaliers publics et spécialisés, et d'établissements de santé de proximité, ainsi que des représentants d'associations de malades, de syndicats et d'associations professionnelles.          
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions