mardi 19 novembre 2019 23:10:31

Accidents de la route : De plus en plus meurtriers

188 morts et 4.911 blessés durant le premier trimestre 2014.

PUBLIE LE : 30-04-2014 | 0:00
D.R

188 morts et 4.911 blessés durant le premier trimestre 2014. 

Onze (11) personnes sont mortes et 65 autres ont été  blessées dans des accidents de la route survenus lundi à travers quinze wilayas,  a indiqué, hier, un communiqué de la Gendarmerie nationale.        
 Le nombre d'accidents survenus est de 32. Ils ont causé des dégâts matériels à cinquante (50) moyens de locomotion impliqués, ajoute la même source, qui  précise qu'un ressortissant chinois figure parmi les 11 personnes décédées.       
   L'accident le plus grave a eu lieu sur la route reliant Msila à Bordj Bou-Arréridj à hauteur du village Aïn-Ladjrad. Il s'agit d'une collision entre un véhicule léger et un autocar de transport collectif de voyageurs.         
 Cet accident a causé la mort à quatre (4) passagers de l'autocar et des blessures à quinze (15) autres des deux moyens de locomotion. Pour sa part, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) avait indiqué, la veille, que pas moins de 118 personnes ont trouvé la mort et 4.911 autres ont été blessées dans 4189 accidents de la circulation durant le premier trimestre de l'année 2014. La plupart des accidents de la route survenus en milieu urbain sont dus essentiellement à l'élément humain avec 96,27%, en raison de l'excès de vitesse, les dépassements dangereux, le non-respect de la distance sécuritaire et l'inconscience des piétons, a précisé le bilan. Dans le but de réduire les accidents de la route, la DGSN appelle les usagers de la route au respect du code de la route à travers les programmes de prévention routière et les campagnes de sensibilisation.
 Les mêmes services ont relevé 15.360 infractions routières, 197.524 amendes forfaitaires, le retrait de 45.201 permis de conduire et la mise en fourrière de 4.573 véhicules.
 Il y a lieu de signaler que selon les indications des experts, les accidents et la gravité de leurs conséquences s’expliquent par une combinaison de facteurs liés au conducteur, au véhicule, à la route, aux conditions de circulation, aux secours… Les facteurs humains, en particulier, apparaissent dans plus de 90% des accidents corporels. Certains facteurs sont relevés systématiquement par les forces de l’ordre après qu’un accident a eu lieu : alcoolémie, choc contre un obstacle fixe, conditions météorologiques, etc.
D’autres facteurs (et non des moindres) ne sont pas systématiquement recherchés, car difficiles à déterminer avec précision : vitesse, fatigue, somnolence, distraction, téléphone au volant, distances de sécurité… Enfin, d'autres facteurs liés au comportement, à l'état du véhicule ou à celui des infrastructures entrent également en jeu.
Par ailleurs, on nous apprend que les unités de la Protection civile sont intervenues 4.158 fois au cours des deux derniers jours,  pour répondre aux appels de secours des citoyens, suite à des accidents de la circulation, domestiques, d'incendies, etc.
 En outre, les secours de la Protection civile sont intervenus pour l'extinction de 10 incendies urbains, industriels et divers, au niveau des wilayas d'Alger, Tipasa, Béjaïa, Sidi Bel-Abbès, Aïn Defla, Biskra Ghardaïa, Jijel et Constantine.
M. M.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions