vendredi 16 novembre 2018 03:12:53

Série d'attaques lors du vote des forces de sécurité en Irak: au moins 67 morts : Scrutin sous haute tension

Au moins dix personnes ont été tuées et 20 autres blessées mardi dans un double attentat contre un marché de l'est de l'Irak, a indiqué un responsable de la police locale. Les deux bombes ont explosé vers 10h00 (heure locale) à Saâdiyah, a indiqué le responsable.

PUBLIE LE : 30-04-2014 | 0:00
D.R

Au moins dix personnes ont été tuées et 20 autres blessées mardi dans un double attentat contre un marché de l'est de l'Irak, a indiqué un responsable de la police locale. Les deux bombes ont explosé vers 10h00 (heure locale) à Saâdiyah, a indiqué le responsable.

Cet attentat intervient à la veille des élections législatives, les premières depuis le départ des troupes américaines du pays fin 2011. Au moins 57 personnes, en majorité membres des  forces de sécurité, ont péri lundi dans des attaques qui ont fait plus d'une centaine de blessés, lors du vote des forces de sécurité irakiennes pour les élections législatives avant l'ouverture aujourd’hui du scrutin en Irak.          
La majorité des attentats ont été perpétrés par des kamikazes contre des bureaux de vote, mais des convois de l'armée et un rassemblement ont également été pris pour cible. L'attaque la plus meurtrière a frappé le nord-est du pays, où un kamikaze a tué au moins 30 personnes lors d'un rassemblement de partisans du président irakien, Jalal Talabani, hospitalisé en Allemagne depuis 2012. Les victimes s'étaient rassemblées dans les rues de Khanaqin, ville  près de la frontière iranienne, pour célébrer la diffusion d'une vidéo montrant, selon la chaîne de télévision, M. Talabani en train de voter. A Kirkouk (au nord de Baghdad), deux attentats suicide contre des  bureaux de vote ont fait 9 morts, et une bombe contre un convoi a tué un soldat. Plus au nord, Mossoul a été frappée par plusieurs attaques, dont deux attentats suicide qui ont fait 8 blessés En outre, au moins six journalistes irakiens ont été blessés dans l'attaque du bus qui les transportait vers un bureau de vote de la ville.
Dans la capitale, un kamikaze a fait détoner sa charge dans un bureau de vote, tuant sept policiers et faisant 15 blessés.
Policiers et militaires ont voté deux jours plus tôt pour pouvoir surveiller le déroulement de ce premier scrutin national depuis le départ des  troupes américaines fin 2011. Plus de 9.000 candidats sont en lice pour 328 sièges de députés.
En plus des quelque 800.000 membres des forces de sécurité, les malades  hospitalisés, le personnel médical, les prisonniers et leurs gardiens votent également lundi. Les Irakiens de l'étranger ont voté dimanche et lundi dans 19 pays. Ces élections anticipées sont organisées sur deux jours, dans dix-neuf pays à travers le globe.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions