vendredi 21 septembre 2018 08:05:25

Institut régional de la formation musicale de Bouira : Plusieurs activités culturelles au menu

Plusieurs activités culturelles et musicales sont au menu des journées portes ouvertes lancées lundi par l’Institut régional de la formation musicale (IRFM) de Bouira, a-t-on appris auprès des organisateurs.

PUBLIE LE : 30-04-2014 | 0:00
D.R

Plusieurs activités culturelles et musicales sont  au menu des journées portes ouvertes lancées lundi par l’Institut régional de  la formation musicale (IRFM) de Bouira, a-t-on appris auprès des organisateurs. Une exposition d’instruments de musique (guitares, flûtes, piano, violon)  et de l’art en général a été ouverte au premier jour de cette manifestation  qui se veut une occasion pour les visiteurs de "s’enquérir des acquis et réalisations  du travail effectué au sein de cet institut depuis son ouverture en 1992", a  indiqué, lors d'un point de presse, le directeur de cet établissement, Mounsaf  Hasnaoui. Devant s’étaler jusqu’au 1er mai prochain, "ces journées portes ouvertes  nous permettront également d’évaluer le travail qui a été fait", a souligné  M. Hasnaoui, qui compte ainsi animer, au cours de cette manifestation, des conférences  sur les perspectives de la formation musicale en Algérie, ainsi que sur le rôle  de la culture artistique et l’art musical dans l’éducation de la société.
Outre ces conférences, des récitations et chants poétiques, ainsi que  des travaux artistiques et musicaux sont également prévus durant ces festivités  placées cette année sous le signe "réalisations et perspectives de l’institut  après 22 ans d’existence".   L'Institut régional de formation musicale (IRFM) de Bouira est considéré  comme une véritable pépinière de musiciens et d'enseignement du solfège. Ouvert  le 12 mai 1992, il a d'abord été une annexe, mais sans aucune existence  juridique, de l'Institut national de musique d'Alger. Actuellement, l'Institut de Bouira gère l'annexe de Laghouat qui, à  eux deux, prennent en charge 150 étudiants en musique. Ces derniers forment  deux sections, l'une de 120 élèves à Bouira et l'autre de 130 à l'annexe de  Laghouat. De telles écoles de même nature et missions, existent au niveau national,  à Batna, Oran et Alger (une école dans chaque wilaya). A Bouira, c'est une ancienne église qui lui sert de siège et qui se  trouve, d'après les étudiants, inappropriée pour de tels apprentissages et études  en raison de l'exiguïté des salles de classe. Cette école de musique se compose  de trois classes collectives de douze élèves et de 14 classes individuelles. En plus d'un conseil d'orientation, un conseil pédagogique est en place  afin de suivre les différents cursus de formation des étudiants. Des équipements  et instruments de musique de toutes sortes sont mis à la disposition des stagiaires  professionnels et amateurs d'art, tels que le piano, le violon, l'alto, les  violoncelles et les contrebasses.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions