jeudi 20 septembre 2018 02:41:26

Lancement de la 2e caravane de la jeunesse et du tourisme : 1.000 jeunes à la découverte de l’Algérie

Le coup de starter pour le départ de la 2e Caravane de la jeunesse et du tourisme a été donné, hier, par le ministre de la Jeunesse et des sports Mohammed Tahmi, en compagnie du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et du directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger, Saïd Hogas, à partir du Complexe du 5- Juillet.

PUBLIE LE : 28-04-2014 | 0:00
D.R

Le coup de starter pour  le départ de la 2e Caravane de la jeunesse et du tourisme a été donné, hier, par le ministre de la Jeunesse et des sports Mohammed Tahmi, en compagnie du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et du directeur  de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger, Saïd Hogas, à partir du Complexe du 5- Juillet.

Organisée par la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger sur le thème «Les voyages forment la jeunesse», cette caravane regroupe 1.000 jeunes Algérois qui partiront à la découvert des autres régions du pays.
La caravane sillonnera 13 wilayas situées aussi bien sur le littoral qu’à l’intérieur du pays, à l’exemple Sétif, El- Kala,  Batna, Mostaganem, Annaba et Khenchela. Cette initiative, affirme M. Tahmi, «vise la promotion du tourisme interwilayas, et, de ce fait, permettra à ces jeunes de découvrir le pays en se déplaçant seuls à travers toutes les infrastructures qui leur sont dédiées au niveau du territoire national, particulièrement les auberges de jeunes». 60 encadreurs et des spécialistes en psychologie sont mobilisés pour encadrer  ces jeunes dont l’âge varie entre 18 et 30 ans n’ayant, précise-t-on, aucune obédience partisane et ne poursuivent aucun cursus scolaire ou universitaire. Chaque caravane est composée de cinquante membres.
Chacune d’entre elle séjournera durant une semaine dans la wilaya qui leur est désignée. «La caravane sera totalement prise en charge sur le plan de la logistique par la direction de la jeunesse et des sports dans les maisons de jeunes de la wilaya hôte», explique Saïd Hogas. Et d’ajouter : «La caravane sera l’occasion pour les jeunes d’Alger de découvrir l’Algérie à travers leur périple dans la wilaya qui leur est désignée.» En plus de l’occasion donnée de faire du tourisme, le but recherché par les initiateurs de cette caravane est également d’ordre culturel.
Ceci dans la mesure où «elle permet aux jeunes participants de découvrir le patrimoine matériel et immatériel de l’Algérie, tout en bénéficiant du tourisme éducatif dont le programme varié est concocté par les services de la wilaya d'accueil». Aussi, «Je considère que c’est une  action louable, selon les appréciations des jeunes eux-mêmes au vu de l'affluence au moment des inscriptions auprès de notre réseau infrastructurel», affirme M. Hogaz. Il a tenu, par la même occasion, à préciser que cette opération s'inscrit dans la durée, mais s'arrêtera toutefois durant la saison estivale pour laisser place à l'organisation d'autres programmes, notamment les centres de vacances et des loisirs pour jeunes.
La première édition avait, faut-il le rappeler, concerné près de 800 jeunes venus de différents quartiers d'Alger. Ce programme annuel initié par le ministère de la Jeunesse et des Sports permettra au total à 12.500 jeunes non structurés de découvrir l'Algérie et d'avoir des échanges d'idées avec leurs semblables d'autres wilayas.
Mohamed Mendaci

----------------------------

« Caravane de la connaissance »
À la faveur de ce programme, les jeunes inscrits, encadrés par 60 personnes, ainsi que des spécialistes en psychologie, sillonneront 13 wilayas, dont El-Kala, Sétif-El-Djamila, Batna, Mostaganem-Salamandre, Annaba et Kenchela. Pour sa part, le directeur de le jeunesse et des sports de la wilaya d'Alger, Hogaz Saïd, a indiqué qu'"il s'agit d'une action louable, selon les appréciations des jeunes eux-mêmes au vu de l'affluence au moment des inscriptions auprès de notre réseau infrastructurel". Qualifiant l'opération de "caravane de la connaissance", le DJS a souligné que "les jeunes bénéficieront du tourisme éducatif, dont le programme "varié est concocté par les services de la wilaya d'accueil".
M. Hogaz a fait savoir que l'opération qui s'inscrira dans la durée s'arrêtera toutefois pendant la saison estivale pour laisser place à l'organisation d'autres programmes, notamment les centres de vacances et des loisirs pour jeunes. La première édition, rappelle-t-on, a concerné près de 800 jeunes venus de différents quartiers d'Alger.



 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions