vendredi 21 septembre 2018 15:58:25

Elle sera célébrée Aujourd’hui : Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail

Depuis 2003, chaque 28 avril, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) organise une journée mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail » en mettant l’accent sur la prévention des accidents du travail et maladies professionnelles.

PUBLIE LE : 28-04-2014 | 0:00

Depuis 2003, chaque 28 avril, l’Organisation Internationale du Travail  (OIT) organise une journée mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail » en mettant l’accent sur la prévention des accidents du travail et maladies professionnelles. Selon l’OIT, cette journée est un moyen supplémentaire pour attirer l’attention sur les risques professionnels en particulier les risques psychosociaux qui prennent de plus en plus le pas sur les risques physiques. Le thème choisi pour cette année est « La sécurité et la santé dans l’utilisation des produits chimiques au travail ». A l’occasion de cette journée, un rapport de l’OIT montre que « si les produits chimiques peuvent être utiles, des mesures indispensables doivent être prises pour prévenir ou contrôler leurs effets indésirables sur les travailleurs, les lieux de travail, la population et l’environnement ». L’OIT, qui a évoqué dans son rapport les différents domaines d’utilisation des produits chimiques, a indiqué que ces substances présentent un large éventail d’effets nocifs, qui vont des risques pour la santé comme les cancers et les dangers physiques comme l’inflammabilité, aux risques pour l’environnement tels qu’une contamination généralisée ou la toxicité de la vie aquatique.
De nombreux incendies, explosions et autres catastrophes sont imputables à un contrôle inapproprié des dangers physiques liés aux substances chimiques. Selon l’instance internationale, des progrès considérables ont été obtenus en ce qui concerne la réglementation et la gestion des produits chimiques dans le domaine de la sécurité et de la santé au travail mais il faut poursuivre dans cette voie, car de graves accidents continuent de se produire et les répercussions négatives sur la santé et l’environnement se perpétuent.
Les travailleurs qui sont en contact direct avec des substances dangereuses devraient avoir le droit de travailler dans un environnement sûr et sain et d’être convenablement informés, formés et protégés.

Les recommandations de l’OIT
Le rapport invite les gouvernements, les employeurs, les travailleurs et leurs organisations respectives à collaborer pour élaborer et mettre en œuvre des politiques et des stratégies nationales visant une gestion rationnelle des produits chimiques au travail. Ils doivent, de manière globale et simultanée, aborder les dimensions de santé, de sécurité et d’environnement liées à la production et l’utilisation de produits chimiques. L’objectif est de préserver les avantages procurés par la production et l’usage de produits chimiques tout en limitant l’exposition des travailleurs ainsi que l’émission de substances chimiques dans l’environnement grâce à des actions concertées au niveau national et international.
Il est nécessaire d’apporter une réponse mondiale cohérente pour coordonner le progrès scientifique et technologique, la croissance de la production des produits chimiques et l’évolution des modes d’organisation du travail. De même, le développement de nouveaux outils est indispensable pour mettre à disposition des informations relatives aux dangers des produits chimiques et aux mesures de prévention et de protection associées.
Les chiffres de l’OIT,  montrent que chaque année 2,02 millions de décès soit 5.500, par jour sont dus à différents types de maladies liés au travail. D’où la nécessité de prendre des mesures urgentes pour assurer la santé et la sécurité au travail.
Rappelons que l'Organisation internationale du Travail (OIT) est l'institution chargée au niveau mondial d'élaborer et de superviser les normes internationales du travail. C'est la seule agence des Nations unies dotée d'une structure tripartite qui rassemble des représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs, pour élaborer ensemble des politiques, des programmes et promouvoir la justice sociale et le travail décent pour tous.
K. H.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions