dimanche 18 aot 2019 00:03:39

Arrestation d’un cadre de la DJS de Mascara en flagrant delit de corruption : Il réclamait 40 millions de centimes pour avaliser un projet

Une nouvelle affaire de corruption vient d’être rendue publique par les services de la gendarmerie nationale. Une affaire qui a ébranlé l’administration de la wilaya de Mascara, a-t-on appris auprès de le Cellule de communication du commandement de la gendarmerie nationale.

PUBLIE LE : 26-04-2014 | 23:00

Une nouvelle affaire de corruption vient d’être rendue publique par les services de la gendarmerie nationale. Une affaire qui a ébranlé l’administration de la wilaya de Mascara, a-t-on appris auprès de le Cellule de communication du commandement de la gendarmerie nationale.
Tout a commencé mercredi dernier à 13 heures 30 minutes, suite à une plainte déposée par un entrepreneur répondant aux initiales K.A., 40 ans, victime d’un chantage, les gendarmes enquêteurs de la section de recherches relevant du groupement de Mascara ont interpellé, le nommé D.B., 47 ans, ingénieur d'Etat fonctionnaire dans l'habitat et l'urbanisme et inspecteur des travaux de la direction de la jeunesse et des sports de Mascara. Le mis en cause a été pris en flagrant délit de corruption. Il venait de percevoir la somme de 400.000 DA (40 millions de centimes) du plaignant en contrepartie, celui-ci lui avait promis d'avaliser les documents relatifs à l’achèvement des travaux d'un projet au profit du centre d'équitation de la ville Mascara, a ajouté notre source.
Arrêté, les gendarmes de la brigade de recherches de Mascara ont présenté  l’ingénieur d'Etat dans l'habitat et l'urbanisme devant le procureur de la République près le tribunal local, pour délit de corruption. Le fait dont a été victime un des entrepreneurs de la ville de Mohammadia.
Il a été placé sous mandat de dépôt. Par ailleurs, dans une autre affaire, les gendarmes de la brigade  de Aïn-El-Berda ont  présenté devant le tribunal d'El-Hadjar, douze personnes dont sept repris de justice, pour association de malfaiteurs, vol de cheptel et recel, dont a été victime un agriculteur résidant au village El Harouche, commune de Aïn-El-Berda. Neuf d'entre elles ont été placées sous mandat de dépôt, deux citées à comparaître à une audience ultérieure et la dernière sous contrôle judiciaire. Jeudi dernier, à 9 heures, la victime avait déclaré à ladite brigade qu'à 1 heure du matin, onze malfaiteurs avaient investi son étable où après l'avoir roué de coups de bâton et ligoté, ils se sont emparés de 85 ovins.
Les recherches déclenchées par les gendarmes ont abouti à l'interpellation des mis en cause et saisi dans le domicile de l'un d’eux au centre-ville de Aïn-Fekroun (Oum-El-Bouaghi), un camion de marque Sonacome K.66, qui a servi au transport du cheptel volé, et dans le domicile d'un autre à El-Bouni un véhicule de marque Renault Symbol, qui avait servi lui, au transport des malfaiteurs.
Mohamed Mendaci

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions