mercredi 19 septembre 2018 22:41:11

Lancement de l’opération de dépistage du cancer du sein en entreprise : « Le dépistage du cancer du sein dans la médecine du travail est une priorité »

«Il faut instaurer la culture de prévention sanitaire et inclure le dépistage du cancer du sein dans la médecine du travail, car il y a un nombre très important de femmes qui travaillent et qu’il faut prendre en charge», a déclaré la présidente de l’association El-Amel.

PUBLIE LE : 26-04-2014 | 0:00
Ph. Louisa M.

«Il faut instaurer la culture de prévention sanitaire et inclure le dépistage du cancer du sein dans la médecine du travail, car il y a un nombre très important de femmes qui travaillent et qu’il faut prendre en charge», a déclaré la présidente de l’association El-Amel.

Une cérémonie de lancement du dépistage du cancer du sein en entreprise a été organisée, jeudi dernier à Alger, au niveau de la direction générale d’Algérie Télécom (AT), et présidée par la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Mme Zohra Derdouri, avec la présence de la présidente de l'association El-Amel, Mme Hamida Kateb, d’un représentant du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, et du secrétaire national chargé des relations publiques à la centrale syndicale, Sid Ahmed Guettiche.   
Mme Derdouri a indiqué qu’«un seul mammobile n’est pas suffisant pour le moment, mais ce n’est qu’un début. Aussi, nous allons essayer de voir dans quelle mesure aider, notamment l’association El-Amel, à en acquérir un deuxième et pourquoi pas un pour chacune des wilayas du pays. Il faudra demander à d’autres acteurs de participer, car c’est une action de grande solidarité où tout le monde doit participer». Et d’ajouter : «Il y a 2.500 femmes travailleuses à Algérie Télécom, et nous avons élargi aussi l’action à toutes les femmes travaillant dans les filiales du ministère afin de les faire profiter de cette initiative.» Mme Kateb a expliqué, elle, qu’«aujourd'hui, ce genre de cancer  est la première cause de mortalité chez la femme, avec plus de 3.500 décès par an et 11.000 nouveaux cas annuellement. Le cadre réglementé et bien cadré de l'entreprise permet de toucher un maximum de femmes en un minimum de temps». Et d’ajouter : «Notre but est d’accompagner l'entreprise sur un aspect qui demeure encore assez méconnu et non encore entré dans la nomenclature des maladies à prévenir dans le cadre de la médecine du travail, parmi lesquelles le cancer.»  
Cette initiative est organisée par l’opérateur historique de téléphonie Algérie Télécom, en partenariat avec l’association El-Amel, ayant pour vocation, l’aide aux personnes atteintes de cancer du Centre-Pierre-et-Marie Curie (CPMC) d’Alger, à l’occasion de la célébration du douzième anniversaire d’AT. Pour les deux partenaires, il s'agit, aujourd'hui, de mettre leurs moyens ensemble pour faire dépister ces femmes actives qui ont tant de services à rendre à la collectivité nationale, à leur poste de travail et au sein de leur famille. Les encourager à être en bonne santé par la prévention, les aider à faire de leur santé un objectif non pas pour leur seul bien-être, mais pour celui de leurs collègues de travail, de leur famille et des gens pour qui elles comptent.
L'opération va toucher toutes les employées concernées à travers le territoire national au niveau des dix centres de dépistage prévus à cet effet et vers lesquels le mammobile va se diriger selon le planning arrêté.
Cette opération se fera donc au niveau de dix centres dans tout le pays, plusieurs wilayas limitrophes sont regroupées par région afin de permettre à toutes les employées d'Algérie Télécom de répondre à l'invitation de faire une mammographie.
Une équipe médicale menée par un conseil scientifique dirigé par des professeurs de renom, à leur tête le professeur Ahmed Bendib, chef de service de sénologie au centre national anticancéreux Pierre-et-Marie Curie, le professeur Abdelkrim Bendib, chef de service de radiologie à l’hôpital Mustapha, le Pr F. Asselah, chef de service d'anatomo-pathologie à l’hôpital Mustapha, et le Pr H. Mahfouf, chef de service d’oncologie médicale de l’hôpital de Rouiba, chapeautera cette opération et veillera au bon déroulement de cette opération et la bonne prise en charge des femmes.
Wassila Benhamed

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions