samedi 22 septembre 2018 05:24:09

Intégration socioprofessionnelle de personnes handicapées : Trois importants dossiers en cours d’étude

«Trois importants dossiers relatifs à l’intégration socioprofessionnelle des personnes à besoins spécifiques sont actuellement en cours d’étude par le Conseil national des handicapés»

PUBLIE LE : 26-04-2014 | 0:00
D.R

«Trois importants dossiers relatifs à l’intégration socioprofessionnelle des personnes à besoins spécifiques sont actuellement en cours d’étude par le Conseil national des handicapés», a indiqué, jeudi dernier à Alger, Mme Souad Bendjaballah, ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition féminine.
Intervenant en marge d’une cérémonie de coup d'envoi de la 7e caravane de sensibilisation sur les accidents de la circulation en direction du Sud, organisée par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), en coordination avec l'association El- Amel, Mme  Bendjaballah, qui a souligné l’importance accordée par les pouvoirs publics afin d’assurer une meilleure intégration à cette frange de la société, a précisé qu’«il s’agit, notamment de "l'intégration des élèves non voyants et malentendants dans les établissements scolaires publics qui interviendra à la prochaine rentrée scolaire".
À ce sujet, la ministre a fait savoir que son secteur «fournira les encadreurs chargés de la formation de ces élèves au sein des établissements scolaires publics, et ce dans des classes normales ou spéciales, selon le type et le degré du handicap».
Ce conseil national installé le 14 mars dernier,  dit Mme Bendjaballah,  «se penchera également sur l’accessibilité des personnes handicapées en leur facilitant l'accès aux quartiers et infrastructures publiques par la mise en place de voies spéciales». La ministre a tenu à rassurer les personnes handicapées en quête de travail, que «le Conseil national est en train d’examiner le dossier lié à leur intégration dans le monde du travail».
Dans cette optique, l’intervenante a annoncé de nouvelles mesures susceptibles d’assurer l’intégration professionnelle des personnes handicapées. Pour ce faire, la ministre a annoncé «la création d’un fonds spécial chargé de l'équipement des établissements désireux d'embaucher les handicapés en mettant à leur disposition, le matériel nécessaire pour faciliter leur travail». Concernant le financement de ce fonds, la ministre a expliqué que «les entreprises qui emploient entre 20 et 100 personnes et qui refusent de recruter des handicapés seront contraintes de verser, chaque année pour ce fonds, le tiers du SNMG, et celles qui emploient plus de 100 travailleurs donnera annuellement la totalité du SNMG».
Il convient de noter que le Conseil national des handicapés, composé de 47 membres représentant différents départements ministériels et le mouvement associatif, est l'organe de concertation et de coordination autour des questions liées à la protection des personnes handicapés, en vertu du décret exécutif du 26 mai 2006.
Insistant sur le fait que la prise en charge des personnes à besoins spécifiques nécessitent la conjugaison de plusieurs efforts, la première responsable de la solidarité «a salué l’engagement de la DGSN et de la société civile dans la sensibilisation sur les problèmes des handicapés».
S’agissant de la caravane, cette dernière a pris le départ d'Alger en direction de la wilaya d'Illizi dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de police de proximité de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
 Cette caravane de sensibilisation sur les accidents de la circulation se rendra, dans un premier temps, à Illizi, avant de rejoindre Janet, selon le commissaire de police, Ouali Kamel, représentant de la DGSN.
Composée de 25 personnes aux besoins spécifiques, cette caravane de solidarité avec le Sud prévoit l’organisation de plusieurs activités afin de sensibiliser les gens de cette région sur les dangers liés à l’utilisation de la vitesse, d’autant que le facteur humain est le premier responsable dans les accidents de la circulation.
Selon Mlle Haïziya Rezig, présidente de l'Association El-Amel de Bab El-Oued, « l'objectif de cette opération est de renforcer la solidarité entre les handicapés du nord et du sud du pays, qui partagent les mêmes préoccupations», précisant que «des aides constituées de fauteuils roulants, de vêtements et de jouets seront distribuées aux personnes aux besoins spécifiques durant le séjour de caravane qui devrait durer une semaine».
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions