mercredi 21 novembre 2018 18:04:49

Baccalauréat 2014, M. Baba Ahmed : « Possibilité d'une session de rattrapage avec une moyenne entre 9,5 et 9,99 »

Les examens de fin d’année scolaire à travers les chiffres

PUBLIE LE : 26-04-2014 | 0:00
D.R

Le compte à rebours est déjà lancé pour les élèves de terminale. Les épreuves du bac débutent dans cinq petites semaines. Plus de  657.000 candidats sont inscrits à cet important examen qui ouvre les portes de l’université.

Afin d’améliorer les chances de réussite ces postulants les responsables du ministère de l’Education nationale ont annoncé un certain nombre de mesures. Il s’agit entre autres de l’ouverture des établissements scolaires au profit des élèves intéressés en dehors des horaires ordinaires de travail et durant tout le mois de mai pour les révisons individuelles et par groupes.
 Toujours dans ce même contexte, le ministre de l’Education nationale  M. Abdelatif Baba Ahmed a annoncé jeudi, qu’une session de rattrapage pour ces candidats est en cours d’étude. «Une possibilité qui sera débattue prochainement avec le partenaire social» a, notamment déclaré le premier responsable du secteur.
Sont concernés par cette mesure, précise le ministre, «les candidats dont la moyenne générale oscille entre 9,5 et 9,99/20. Auparavant ces candidats devraient avoir une bonne moyenne durant les trois trimestres de l’année scolaire en cours. La seconde session de rattrapage devrait se dérouler quatre jours après l’annonce des résultats du Bac qui aura lieu début juillet. Cette session de rattrapage est destinée uniquement aux candidats ayant  obtenu la moyenne exigée», a annoncé le ministre tout en précisant que «les candidats concernés doivent avoir fait preuve d'assiduité tout au  long de l'année scolaire et obtenu de bonnes moyennes en 2e et 3e années secondaires pour pouvoir bénéficier de cette seconde chance».
Le ministre qui a expliqué que la réflexion est déjà engagée pour étudier la formule pour instituer cette  session de rattrapage a fait savoir que «plusieurs propositions» sont à l’étude pour alléger les conditions du déroulement des épreuves de l’examen du baccalauréat «sur la base d’une étude comparative faite avec d’autres systèmes éducatifs de par le monde». Il a relevé dans ce même ordre d’idées d’autres points liés à cette question telle que la réintroduction du contrôle continu dans la fiche de synthèse et la réduction du nombre de jours du déroulement des épreuves du baccalauréat figurent parmi les aspects de la réflexion.
Concernant les cours de rattrapage des cours non dispensés pendant la grève des enseignants durant les deux premiers trimestres de l’années scolaire, la question sera débattue lors d’une conférence nationale des directeurs de l’éducation des 48 wilayas du pays prévue pour le 6 mai prochain.
«Dans les prochains jours, plus précisément, le 6 mai 2014, une conférence nationale sera organisée avec la participation de plusieurs chefs d’établissements à travers le pays pour définir les programmes dispensés. A partir de cette date nous annoncerons officiellement les résultats du travail effectué par les inspecteurs au niveau national. «Seuls les inspecteurs sont habilités à définir les cours et les heures récupérées ou non sur l’ensemble des lycées», a indiqué le ministre.
Il y a lieu de rappeler qu’une instruction ministérielle a été adressée durant le deuxième trimestre aux directeurs de wilayas et d’établissements scolaires pour la mise en œuvre d’un programme de rattrapage des heures pédagogiques perdues et aux inspecteurs de l'éducation pour le suivi sur le terrain.
Sarah Sofi

--------------------------------------------

Les examens de fin d’année scolaire à travers les chiffres
Pour l’année scolaire 2013-2014, on compte 1.894.500 candidats inscrits  aux trois examens finaux de la présente session. Ainsi l’examen d’entrée en 6e qui réunit 645.965 postulants est fixé pour le 28 mai 2014  avec une session de rattrapage qui sera organisée 25 juin 2008. Par contre, l’examen du BEM qui aura lieu entre le 9 et le 11 juin prochain, compte 591.509 candidats. Enfin les épreuves du BAC réunissent 657.026 inscrits dont 206.652 candidats libres répartis sur 2.180 centres d’examen et qui se présenteront entre le1er et le 5 juin.
S. S.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions